Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Marc Ysaye sur son premier album solo : "C'est un challenge"

Marc Ysaye était l'invité du "8/9" ce 3 février pour parler de son premier album solo, "Back to Avalon", sorti depuis le 31 janvier.

Pilier et créateur de Classic 21 avec son émission phare, Les Classiques, et du groupe de rock belge MachiavelMarc Ysaye nous propose désormais un premier album solo.

Rollin' machine et Back to Avalon en sont les deux premiers extraits. Le second a été co-écrit par le chanteur belge Piet Goddaer, plus connu sous le nom de scène d'Ozark Henry. On note également une reprise de Bitter Creek des Eagles sur cet album.

Un album solo, une nécessité

Marc Ysaye c'est d'abord l'une des figures emblématiques de Machiavel. Le groupe, même s'il a perdu il y a deux ans son chanteur Mario Guccio, est toujours en activité. Il a d'ailleurs très bien accueilli le souhait du batteur d'enregistrer son premier album solo. Marc Ysaye assure : "Ils trouvent que l'idée est très bien. Il y a 45 ans de ma vie que j'ai donné à ce groupe. On a fait 15 ou 16 albums sans compter les best of, les live et tout le reste. Je pense que je leur ai demandé une année pour moi et la réponse a été oui instantanément".

Il faut dire que cet album solo, le chanteur et batteur y songe depuis un certain temps, au moment où il dirigeait Classic 21, la radio rock 'n' pop de la RTBF : "C'est quelque chose que j'avais besoin de faire en réalité. Je me suis toujours retenu et j'ai attendu de ne plus être en charge d'une chaîne radio de la RTBF, Classic 21, pour sortir mon album", ce par volonté de ne pas mettre en avant son projet en radio.

Se faire plaisir et relever un nouveau défi

S'il officie comme batteur au sein de Machiavel, Marc Ysaye se retrouve cette fois derrière le micro, une toute nouvelle expérience qu'il détaille : "Je ne joue pas de batterie sur cet album. J'ai écrit beaucoup de morceaux avec Christophe Pons (NDLR : guitariste actuel de Machiavel). J'ai eu la chance d'avoir quelques collaborations formidables, notamment Piet Goddaer (Ozark Henry) qui m'a fait l'amabilité de me filer quelques titres". Il ajoute :

Cela a été une expérience extrêmement enrichissante pour moi et je voulais me mesurer un peu à moi-même.

De fait, l'ancien patron de Classic 21 s'est lancé un nouveau défi puisqu'il était cette fois seul à la manœuvre, une pression qu'il a dû gérer plus que s'il avait enregistré avec son groupe : "Dans toute démarche artistique il y a un doute à un moment donné mais justement c'est cela qui a été formidable. Je me suis mesuré à moi-même, j'ai été tout seul pour tout, y compris la pochette, absolument tout. On est tout seul et cette situation, c'est quelque chose de nouveau". Il poursuit : "Je n'avais pas besoin de faire cet album pour d'autres raisons que de me faire plaisir, essayer d'entre en résonance avec des gens. Jusque-là l'album est plutôt bien accueilli mais il est sorti il y a quatre jours donc on verra. C'est un challenge, j'avais besoin de sortir de ma zone de confort".

Des musiciens de rêve

Marc enchaîne désormais les concerts mais tant ceux de sa tournée solo que les prestations encore actuelles de Machiavel, preuve que l'artiste est encore bien actif et que les membres de son groupe se réjouissent de cet album personnel de leur batteur : "Cela n'empêche pas Machiavel de continuer puisque je vais jouer au Spirit of 66 vendredi et le lendemain on joue avec Machiavel en Flandre".

Marc Ysaye parvient dès lors à s'organiser et à trouver du temps pour alterner ses deux projets artistiques. Pour enregistrer Back to Avalon, il s'est d'ailleurs entouré de six autres musiciens. Il confie d'abord :

Dans ce projet-ci, je ne voulais pas jouer de la batterie.

Il se dit ensuite très heureux d'avoir pu collaborer avec de tels musiciens et d'avoir pu les réunir au bon moment : "Pour ceux qui connaissent un peu le monde des musiciens, le batteur s'appelle Marcus Weymaere, c'est une pointure. Je voulais jouer avec lui parce que je suis son premier fan. Cela aussi c'est amusant parce que le bassiste même chose, Loris Tils c'est une pointure, Christophe Pons évidemment. Ces gens-là ont tous été libres au même moment, en même temps. C'était le moment M. J'ai dit : "Tout le monde est libre, on y va". On a pris le studio et on a foncé".

Une retraite très active

Il y a un an à peine que Marc Ysaye est parti à la retraite et a laissé la direction de Classic 21 à Étienne Dombret. On peut dire que depuis lors, Marc n'a pas chômé. Il avoue d'ailleurs : "C'est une retraite active". Vous le retrouvez encore dans son émission fétiche, Les Classiques, le dimanche matin sur la radio rock de la RTBF mais aussi sur La Première : "J'ai découvert un chouette moment. J'ai une petite chronique dans une émission de La Première, Le Mug. C'est sympa comme tout". Vous avez dit retraité ?

Marc Ysaye sera bien entendu aussi en concert pour promouvoir Back to Avalon le 7 février au Spirit of 66 de Verviers, le 6 mars au Belvédère de Namur et le 7 mars au Zik-Zak, à Ittre. Retrouvez en attendant le clip du premier extrait : Rollin' Machine, où figure notamment sa fille, Delphine Ysaye.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK