Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

"Les jours brûlants", le roman road trip qui questionne le rôle de la mère de famille

Lucile Poulain vous invite à lire Les jours brûlants de Laurence Peyrin dans la chronique Pop culture du 8/9. Ce livre traite du rôle d'une mère de famille dans les années 1970 mais la trame qu'il raconte fait totalement écho aux problèmes familiaux qui peuvent encore la tirailler aujourd'hui.

En manque de road trip ? Lucile Poulain vous invite à lire un livre qui devrait vous faire voyager tout en s'inscrivant à la fois dans la mouvance féministe de notre époque mais qui s'est construite dans les décennies précédentes : Les jours brûlants, sorti depuis le 27 mai dernier aux éditions Calmann-Levy.

La trame de ce roman se déroule au milieu des années 1970 en Californie dans la petite ville de Modesto. On y suit une famille très aisée avec Thomas, le bon père de famille chirurgien, Brianna l'aînée, et Christopher le petit dernier qui mange gentiment ses céréales, et Joanne Linaker, 37 ans, "sublime mère modèle blonde, la reine des cocktails" déclare Lucile.

De la famille "parfaite" à la libération d'une femme

Tout se passe parfaitement en apparence dans cette famille digne de la série Desperate Housewives. "Un jour Joanne rentre de la bibliothèque sur son petit vélo avec ses bouquins pour faire partager un bon moment à sa meilleure amie. Mais elle est brutalement agressée par un jeune homme, verbalement, physiquement" raconte Lucile Poulain.

"Joanne essaie de minimiser cet événement et de complètement le dédramatiser et pourtant c'est un drame dans sa vie parce que cela va complètement bouleverser son quotidien, sa manière de penser, de s'habiller, de faire les courses" commente encore la chroniqueuse.

Au fur et à mesure, Joanne se brise de l'intérieur et pète les plombs. Elle ne sait plus comment réagir face à chaque situation, comment s'occuper de ses enfants, comment satisfaire mon mari ou comment réorganiser des soirées avec des amis.

La seule solution qu'elle trouve est la suivante : quitter sa famille et de partir à Las Vegas pour entamer une toute nouvelle vie.

Lucile Poulain analyse et donne son avis sur ce livre qu'elle conseille vivement : "C'est à moitié un road trip, à moitié une quête de soi. C'est l'histoire d'une reconstruction d'une femme qui aurait pu vivre à n'importe quelle époque. C'est ce que j'ai trouvé superbe. Il y a des subtilités évidemment parce que cela se passe au milieu des années 1970 : avec sa fille aînée qui a 18 ans, est universitaire et qui représente ce courant féministe qui souffle sur toutes les classes sociales mais de manière différente, on a les hippies qui sont arrivés avec la libération sexuelle et le pacifisme. Tout cela rentre en jeu et vient critiquer cette classe bourgeoise américaine très lisse et toutes ces subtilités-là se mélangent pour raconter l'histoire de Joanne".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK