Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les hérissons ont besoin de vous!

Soir Magazine"Les hérissons ont besoin de vous"

L’été caniculaire  a été dramatique pour ces petits  mammifères.  Leur population était déjà en chute  ces dernières années. Un recensement  est en cours.  Comment agir ?  

Vous avez la chance d’avoir un jardin et le plaisir d’y voir passer un hérisson au crépuscule ? Vous êtes privilégié ! Le nombre de ces petits mammifères à piquants, précieux pour les jardiniers et les agriculteurs, est en chute libre. Selon une étude de l’Université de Gand, près de la moitié des hérissons ont disparu entre 2008 et 2018 en Flandre. En Wallonie, l’évolution n’est pas connue avec précision, mais la tendance est également à la baisse, comme partout en Europe d’ailleurs. " En Europe, les populations ont baissé de 40 à 90 % ", explique l’association de protection de la nature Natagora.

Un désastre. Natagora organise, côté francophone, un recensement. Retrouvez sur leur site, toutes les infos pour y participer.

Le dernier été chaud a été catastrophique pour les hérissons. Des points d’eau ont été asséchés, il y avait moins d’insectes, de vers, de limaces ou d’escargots (leur nourriture principale). Beaucoup de hérissons sont morts de déshydratation. Les centres de revalidation ont été assaillis de demandes de prises en charge.

Femmes d'Aujourd'hui"Friluftsliv Le bonheur"

La philosophie du bonheur venue de Norvège nous invite à nous reconnecter à la nature, pour une meilleure santé physique et mentale. Alors, par tous les temps, tout le monde dehors !

La Norvège est le deuxième pays le plus heureux du monde après la Finlande et avant le Danemark, d’après le World Happiness Report 2018. On a donc tout intérêt à s’inspirer de sa philosophie du bonheur, le Friluftsliv (dites " frilouftsliv "), que l’on pourrait traduire par " la vie à l’air libre ". Rassurez-vous, le Friluftsliv est plus compliqué à prononcer qu’à mettre en pratique. Si vous faites une balade en forêt, le regard perdu dans le vert ou sur un paysage automnal, que vous vous posez au bord d’une rivière pour pêcher, si vous rêvassez dans un parc, vous pratiquez déjà le Friluftsliv. L’idée est de s’imprégner de la beauté de la nature, de se connecter à elle, pour en ressortir apaisé, plus concentré, mais aussi pour se sentir plus vivant. Ce sont les magnifiques grands espaces sauvages norvégiens qui ont donné naissance à cette philosophie. Le dramaturge Henrik Ibsen, amateur de randonnées, a rendu le concept populaire avec son poème Sur les hauteurs, en 1859. " (…) Remonter les courbes du sentier étroit, il mène au petit bois ; mais derrière moi, fjord et val dans un clair de lune brumeux. (…) " Il y raconte la connexion spirituelle entre un homme et la nature, l’effort physique en plein air, suivi d’un intense sentiment de liberté. Les Norvégiens apprécient le sport et la vie en plein air. 

Paris Match"Les smokejumpers"

On les appelle " ceux qui sautent dans la fumée ". Ici, à 1 000 mètres pour aller combattre en Alaska.

Aux Etats-Unis, cette unité spéciale des soldats du feu saute en parachute pour limiter la progression des foyers et protéger les habitations isolées

Le Big Mud Fire, au printemps 2016, va dévorer 180 kilomètres carrés, soit près de deux fois Paris. Les pompiers interviendront pour défendre un unique chalet.

Section d’assaut contre les flammes. Aux Etats-Unis, les pompiers possèdent des commandos d’élite prêts à intervenir partout où ça brûle, même dans les régions les plus reculées. Dans les forêts nordaméricaines, les départs de feu sont déclenchés à 90 % par les orages d’été. Avec le réchauffement et ses sécheresses, ils prennent des proportions catastrophiques, comme en Californie ou en Alaska, où les ­surfaces qui partent en fumée chaque année se comptent en millions d’hectares. Seule solution pour éviter ces désastres : parachuter des hommes au plus près du brasier afin de le neutraliser avant qu’il ne soit hors de contrôle. Un combat qui se gagne au corps à corps. Le smokejumper qui photographie son collègue s’est posé à proximité d’un foyer qui s’étend à toute vitesse.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK