Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le taux de fécondité est en baisse en Belgique, c'est grave docteur?

En dix ans, le taux de fécondité a fondu de 10% en Belgique, selon Statbel. La raison? Les femmes ont de moins en moins d’enfants, et de plus en plus tard.

C'est l'un des sujets des sujets de nos confrères des éditions Sud Presse que Cyril développe dans la revue de presse du 8/9.

Crise et bébé ne font pas bon ménage

En 1985, la Belgique n’a enregistré que 114 000 naissances, un chiffre guère supérieur à celui de l’an dernier. Le monde ressentait alors encore les effets des deux chocs pétroliers.

’L'an dernier, on a recensé 115 565 naissances en Belgique. Soit 12 000 de moins qu’en 2009, et 14 000 de moins qu’en 2010, le meilleur cru des 45 dernières années avec 129 173 naissances. Sans surprise, le taux de fécondité à savoir le nombre moyen d’enfants qu’une femme met au monde durant sa vie féconde, entre 15 et 49 ans recule également. Il est passé de 1,81 enfant en 2011 à 1,57 en 2019 précise le quotidien.

Selon Statbel en 2011, il y avait encore 127.655 naissances. La chute paraît inexorable même si on peut espérer, avec les deux confinements que nous avons eus cette année, que les couples se sont " rapprochés !

Nos confères de Sud Presse analyse que les mères belges ont en moyenne 30,8 ans à la naissance d’un enfant, qu’il s’agisse ou non du premier. Il y a neuf ans, la moyenne était de 29,9 ans. Cette hausse, remarque Statbel, est un peu plus prononcée chez les mères de nationalité étrangère (de 29,5 à 30,5 ans) que chez les mères de nationalité belge (de 29,9 à 30,8 ans).


►►► A lire aussi Des mères de plus en plus âgées : plus de 32 ans en moyenne à Bruxelles, 30,5 en Wallonie


Au niveau régional

Les Bruxelloises de nationalité étrangère avaient en moyenne moins d’enfants que les femmes de nationalité étrangère en Flandre et en Wallonie (1,89 contre 2,37 en Flandre et 2,24 en Wallonie) ; tandis qu’à l’inverse, les femmes de nationalité belge ont un peu plus d’enfants en Région de Bruxelles-Capitale (1,53 contre 1,43 en Flandre et 1,49 en Wallonie). 


►►► A lire aussi  En Fédération Wallonie-Bruxelles, plus de 80.000 enfants de 0 à 6 ans vivent sous le seuil de pauvreté.


L'article complet est à découvrir dans les éditions Sud Presse de ce jeudi 03 décembre.

Les titres à la "Une" de vos quotidiens

La DH les sports + titre :  "En pleine crises, ils ouvrent des commerces". De son côté la Libre met à la une : "Au revoir" la presse salue le "destin" de Valéry Giscard d’Estaing. enfin les éditions Sud Presse titre : "Décembre sera le mois des bonnes affaires".

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK