Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le "tabagisme ultra-passif": respirer l'odeur de tabac froid équivaut à fumer 1 à 10 cigarettes

Dans la revue de presse de ce 10 mars dans Le 8/9, Cyril revient sur une information parue dans Sudpresse : une étude américaine a démontré que le fait de respirer l'odeur de tabac froid dans une pièce correspond à fumer 1 à 10 cigarettes par jour.

On connaît les effets nocifs de la cigarette et du tabagisme passif sur la santé. Récemment, une étude "menée par l'université de Yale aux États-Unis sur l'impact de l'odeur de tabac froid" a démontré que ce tabagisme "ultra-passif" pouvait être encore plus vicieux. Il suffirait en effet de respirer l'odeur du tabac froid près d'un fumeur pour être confronté à ce tabagisme sans même que celui ne fume directement à côté de vous.

Le phénomène de la "fumée tertiaire"

Pour donner ce chiffre d'une à dix cigarettes, les chercheurs américains "sont allés dans une salle de cinéma allemande où pendant 15 ans, il a été totalement interdit de fumer". Leurs découvertes sont assez surprenantes. "En analysant l'air, ils ont pourtant trouvé des substances qui étaient dans les cigarettes. Cela s'explique par le fait que le spectateur, avant d'aller dans la salle, fume à l'extérieur et ramène ces substances sur ses vêtements et sur ses cheveux. Cela va dans le système d'air conditionné. On le respire et donc l'impact est comme celui de fumer une à dix cigarettes" résume ainsi l'animateur. Ces résidus sont appelés "fumée tertiaire", à l'opposé du tabagisme passif classique, la "fumée secondaire".

Si l'on est sûr que ce phénomène présente des conséquences néfastes pour la santé de chacun, on ne connaît cependant pas encore les risques précis qui seraient engendrés par ce tabagisme "ultra-passif". Le tabagisme passif, étudié depuis de nombreuses années, hausse en tout cas les risques de problèmes cardiaques et les cancers du poumon.

Outre ce sujet, l'information qui agite la presse quotidienne ce matin est sans conteste le coronavirus. Le Soir informe sur la zone rouge appliquée à toute l'Italie, la DH sur la baisse des prix de carburant et sur la diminution de fréquentation et de ventes de tickets pour les salles de sport et de concert en Belgique, et L'Écho sur la chute historique du Bel 20.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK