Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le retour de Bridget Jones vu par Cathy Immelen

Le retour de Bridget Jones vu par Cathy Immelen
Le retour de Bridget Jones vu par Cathy Immelen - © Tous droits réservés

Ce mercredi au rayon des sorties ciné, on ne peut pas passer à côté du retour de Bridget Jones! Cathy Immelen nous dit ce qu'elle a aimé dans ce troisième volet et moins aimé... Mais on n'oublie pas les autres sorties: le biopic de Cousteau, Captain Fantastic, Deep Water et Don't Breathe...

BRIDGET JONES BABY

Bridget Jones est de retour (43 ans, tjs célibataire) et elle se retrouve carrément enceinte ! Petit problème, elle ne sait pas qui est le père ! Colin Firth est toujours là et Patrick Dempsey aka Dr. Mamour est le nouveau ! La nostalgie fonctionne, il y a quelques gags très sympas, mais dans l’ensemble, ça sonne super daté. Problème majeur : Renée Zellweger, ça ne va pas ! Et oui on avait dit pas le physique… Ok son visage est un peu figé et boursouflé… c’est juste qu’elle trop vieille pour jouer la célibattante maladroite ! Elle n’est pas très crédible, trop de mimiques, trop une démarche d’ado, bref rendez-nous la Bridget Jones de nos souvenirs !

L’ODYSSEE

Biopic sur la vie du commandant Cousteau, le grand explorateur controversé, interprété par Lambert Wilson. Le film se concentre surtout sur ses relations tendues avec son fils Philippe (Pierre Niney). Un biopic classique mais bien mené avec de très beaux moments de cinéma, surtout les prises de vue sous-marines. Le film n’occulte pas les aspects sombre de la personnalité ambiguë de Cousteau et le portrait est tout en contraste même si la réalité est parfois enjolivée… Les acteurs sont remarquables tant ils sont crédibles et justes...

CAPTAIN FANTASTIC

Gros coup de cœur absolu pour ce bijou, un équilibre parfait entre humour et émotion! Pas du tout un film de super-héros mais un road movie émouvant où Viggo Mortensen incarne un père de famille particulier. Il a élevé ses cinq enfants en autarcie, loin de la société pour qu’ils deviennent complètement autonomes mais ils vont devoir s’adapter au monde social qu’ils n’ont encore jamais connu ! Film indépendant qui interroge sur les choix parentaux et le mode de vie imposé aux enfants. Un message humaniste et plein de sagesse dans l’esprit de " Little Miss Sunshine ".

DEEPWATER

Le film catastrophe de la semaine, d’après une histoire vraie, celle de la plateforme pétrolière BP qui avait causé une cata écologique en 2010 dans le golfe du Mexique. On suit le point de vue d’un ouvrier incarné par Mark Whalberg, qui va devoir se transformer en homme d’action pour échapper à la mort et sauver ses collègues. On en prend plein les yeux, c’est réussi, haletant et bien oppressant tout comme il faut. Le drame écolo est à peine évoqué, idem pour les pressions économiques liées à l’exploitation des fonds marins… Du divertissement 1er degré avec plein de drapeaux américains flottants, voilà !

DON’T BREATHE

Le film d'épurante qui fait le buzz !!! Des ados planifient un braquage chez un aveugle esseulé dans une maison, mais rien ne se passe comme prévu ! Plus un suspense oppressant qu’un film d’horreur comme il est pourtant vendu ! C’est bien fichu, assez maitrisé, mais c’est du déjà vu. Quelques twist sont quand même bien trash !