Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le Pape sera bientôt entouré de gardiennes du corps, une première depuis le XVIe siècle

A travers la revue de presse dans le 8/9, Cyril évoque la possible arrivée de dix-sept gardiennes du Vatican. C’est une info du journal Le Soir de ce matin. Cela semble être une véritable révolution alors qu’il n’y avait à ce jour et depuis 500 ans qu’une présence d’hommes. Le pape François, chef du 1,3 milliard de catholiques annonce par ailleurs qu'une nouvelle caserne au Vatican serait bâtie pour 2026. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce projet qui semble en bonne voie.

2 images
© GERARD JULIEN

La plus ancienne armée du monde recrute sous quelles conditions ?

Les conditions de recrutement : crée en 1506 avec l’entrée de mercenaires helvètes, réputés invincibles, par Jules II (le pape de Michel-Ange). Elle est ouverte uniquement aux catholiques. Pour entrer dans cette famille, en général pour deux ans, il faut être Suisse, catholique romain pratiquant, célibataire, avoir entre 19 et 30 ans, et mesurer au moins 1,74 mètre.

" Si vous êtes corps et âme prêtes à vous sacrifier pour le pape, votre salaire s’élèvera à 1450 euros par mois, nourri, logé. A condition d’être en bonne santé ! Un profil qui n’était jusqu’à présent pas rédigé au féminin. " écrivent nos confrères du Soir. Il est quand même bon de savoir que le travail savoir deux trois heures au soleil ou sous la pluie quelles que soit les conditions météo sans bouger et cela n’est pas simple. "Des entraînements sont réalisés, ils consistent à rester debout 30 minutes pour commencer " explique Cyril sur le plateau du 8/9.


►►► A lire aussi Une femme prêtre : portrait d’une passionnée, insoumise au Vatican


La prestation de serment se déroule chaque année un 6 mai, jour de la commémoration de leur résistance pour la défense du pape Clément VII lors du sac de Rome par les troupes de mercenaires de Charles Quint (le 6 mai 1527). Ils furent 147 à y perdre la vie.

2 images
FRANCE-PELERINAGE © Belga

Quelle est l’origine de la garde et de leur l’uniforme ?

Selon David Jeanmotte le très bel uniforme serait l’œuvre de Michel-Ange mais en êtes-vous certain ? Se posent les chroniqueurs du 8/9 ?

En réalité, l’origine de l’uniforme de la Garde suisse, unité d’élite pas comme les autres est mise en service depuis 1914. L’uniforme actuel de la garde suisse pontificale date de la même année et, contrairement à ce que tout le monde imagine, il n’a pas été dessiné par Michel-Ange mais a été inspiré par Raphaël.

Créé par Jules II, appelé le " pape de fer " et instigateur de la construction de la basilique Saint-Pierre, la Garde suisse démarre avec 150 hommes. Au cours des siècles, ce corps d’élite suit les évolutions militaires avant d’être réformée par Jules Repond au début du XXe siècle. Celui-ci impose une discipline de fer et renvoie une grande partie de la garde, car de nationalité italienne. Fait unique dans l’histoire, la garde se met alors en grève et en profite même pour demander l’autorisation de fréquenter les bars de la rive droite du Tibre. Cette mutinerie conduit à son désarmement temporaire par le pape saint Pie X.
 
A leur entrée en service, chaque soldat, reçoit trois uniformes réalisés sur mesure : un d’été, un d’hiver et un d’exercice. (Source aleteia.org)
 
La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur La Une.
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK