Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Le coordinateur d’intimité : Cathy révèle l’importance de ce métier en plein boom au cinéma

Les cinémas sont toujours fermés, Cathy Immelen met les projecteurs sur un nouveau métier à Hollywood : coordinateur d’intimité. Une profession embrassée par de plus en plus de monde.

Le cinéma regorge de métiers variés : réalisateur, producteur, scénariste, acteur, figurant, cascadeur, ingé son, caméraman, maquilleur, monteur, musicien,… Un nouveau métier, et pourtant indispensable, s’immisce seulement depuis quelques années dans cette liste.

La conséquence des nombreux scandales sexuels

"Dans un tournage de cinéma, il y a beaucoup de garde-fous pour que les acteurs soient les plus à l’aise possible ou ne se blessent pas" indique ainsi Cathy Immelen. Les scènes de bagarre, de danse, avec des animaux, sont ainsi toutes, très répétées avant la prise face caméra. Tout est donc pensé pour le bien-être des comédiens, sauf… "pour la chose peut-être la plus difficile, les scènes d’amour et de nudité".

Le 7e art reste pourtant dans la tourmente au niveau de l’intimité, au vu du nombre "de scandales sexuels comme Maria Schneider violée dans Le dernier tango à Paris, de partenaires qui abusent, de réalisateurs qui forcent". Ceux-ci révélés la plupart au grand jour depuis l’affaire Harvey Weinstein, de nouvelles pratiques se sont par conséquent instaurées dans l’industrie cinématographique dont le métier de coordinateur d’intimité.

C’est l’actrice américaine Emily Meade qui est à l’initiative de ce métier. Elle a l’idée de faire venir en 2017, un observateur extérieur sur le tournage de la série The Deuce sur l’explosion de la pornographie. La production accepte : on est alors en plein #MeToo.

2 images
© Getty Images/iStockphoto

Obtenir le consentement et créer un contrat de nudité

"Il est maintenant engagé sur toutes les scènes un peu sensibles de séries et films, c’est un métier en plein boom" révèle Cathy Immelen qui pointe une septantaine de personnes occupant cette fonction alors qu’ils n’étaient qu’une poignée en 2017. Il fait le lien entre la production et les réalisateurs et les comédiens. Son rôle fonctionne de la manière suivante : il reçoit le script, et surligne toutes les scènes qui pourraient déranger les acteurs et discute avec ceux-ci pour connaître leurs limites. Outre les scènes d’amour, cela peut concerner des scènes de contacts physiques plus délicats : des embrassades entre un parent et un enfant, qui ne se connaissent pas en réalité, une scène médicale dans laquelle une femme est à moitié nue,…


►►► À lire aussi : "Sound of metal" et "La sagesse de la pieuvre" : coups de cœur de Cathy aux Oscars


Une fois le consentement des acteurs posé, "il signe un papier avec des clauses de nudité qui ont valeur juridique" auprès du syndicat des acteurs, souligne la chroniqueuse ciné comme par exemple : le choix d’embrasser avec ou sans la langue, de montrer ou non la poitrine,…

2 images
© Getty Images/iStockphoto

Surveiller le moindre abus des équipes de tournage

Son travail se poursuit ensuite lors du tournage : le coordinateur d’intimité est présent sur le plateau et vérifie derrière l’écran le respect du contrat et le réalisme des scènes. Il permet aussi des répétitions entre acteurs qui ne se connaissent pas et surveille que le langage des équipes de tournage ne soit ni blessant, ni sexiste.

"C’est arrivé très tard et on espère que cette nouvelle vague de prise de conscience des abus qui peuvent survenir sur les plateaux, grâce à ce métier et aux acteurs plus impliqués dedans, donnera à cette industrie une approche plus intelligente de ces scènes" conclut Cathy Immelen.

Les 'sorties ciné' de Cathy Immelen, c’est tous les mercredis dans Le 8/9 en radio sur VivaCité et en télévision sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK