Le 8/9

Plus d'infos

Le Belge ne connaît pas bien son code de la route

Principe de la tirette, règles du stationnement alterné ou encore taux légal d'alcool… le Belge cafouille parfois. L'Institut Vias est présent au Salon de l'Auto pour lui rafraîchir la mémoire avec un test.

A lire dans les éditions Sud Presse: Un vélo de course équipé d'un garde-boue ne doit pas avoir de catadioptres. Certaines règles sont totalement désuètes. 

Moins anecdotique, une bonne moitié de la population n'est pas capable de répondre correctement à la question. 

Les candidats sont également interrogés sur les sièges pour enfants. " Il ne se passe pas une semaine sans que l'on ne nous demande des informations à ce sujet. Un enfant de moins de douze ans peut effectivement aller devant s'il est correctement attaché. Aucune étude n'a démontré qu'il était plusen danger à l'avant qu'à l'arrière. Le tout est de débrancher l'airbag passager si le siège enfant tourne le dos à la route ", explique Benoît Godart. Le fait d'avoir un enfant à l'avant évite de se retourner sans cesse s'il est turbulent. On peut aussi ainsi séparer des frères et sœurs qui se chamaillent en permanence.

Les gens qui roulent à 180 km/h sont conscients qu'ils commettent une infraction. Par contre, cette méconnaissance nuit à la convivialité sur route, par exemple lorsque quelqu'un pense, à tort, que le principe de la tirette s'applique aussi à l'insertion sur une autoroute ", conclut Benoît Godart.

La méconnaissance du code n'est pas un facteur majeur d'accident

Ouvrons les éditions Sud Presse: Les voitures de société ont cartonné en 2019

Les représentants d’entreprises arpentent également les allées du Salon de l’Auto. À cause des incertitudes sur les carburants et la fiscalité, beaucoup ont tergiversé ces dernières années.

Elles ont représenté 55 % du marché automobile l’année dernière contre 46 % en 2014  

 

L’année dernière, 302.813 voitures de sociétés ont été immatriculées, soit 55,06 % du total du marché automobile belge. C’est 23.000 de plus qu’en 2018. L’écart est encore plus fort avec 2014. Cette année-là, il y avait eu 223.335 immatriculations (46,24 % du marché) de voitures de société neuves. " Nous sommes actuellement dans une situation où beaucoup d’entreprises doivent renouveller leurs véhicules.

 

Jusqu’à présent, elles avaient attendu à cause des incertitudes sur les carburants et les taxations. Mais leur parc a désormais vieilli et il faut le changer ", analyse Christophe Dubon porte-parole de la Fébiac, la fédération de l’industrie automobile belge.

En cinq ans, les goûts ont évolué. Volkswagen a ravi à Renault la première place du top 5 des marques fleet. En tout, 30.021 VW ont été vendues l’année dernière, soit 9,91 % du total des véhicules de société.

Au-delà du top5 des marques, on retrouve Peugeot en sixième place, devant Volvo, Opel, Skoda et Citroën (10 e ).   

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK