Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Laurent Gounelle révèle le pouvoir de votre intuition dans un thriller haletant

Laurent Gounelle était l’invité du 8/9 suite à la sortie de son nouveau livre, Intuitio. Ce thriller bousculera vos repères sensoriels en vous familiarisant à l’intuition, une méthode de perception développée par l’armée américaine en pleine guerre froide.

Timothy Fisher est un jeune auteur de polar qui mène une existence paisible à New-York en compagnie de son chat Al Capone. Sa petite vie tranquille est soudainement bouleversée par la visite du FBI.

Deux agents lui font une proposition étrange : les aider à arrêter l’homme le plus recherché du pays. Après avoir cru à une plaisanterie, Timothy accepte de s’engager dans un projet fou : rejoindre un programme secret visant à former des intuitifs, c’est-à-dire des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions.

Quelles découvertes étonnantes va faire Timothy ? Bouleverseront-elles à tout jamais son existence et… la vôtre ?

L’intuition, une méthode développée à la Guerre froide

Intuitio se traduit en premier lieu par une image réfléchie par un miroir. Cette définition nourrit le nouveau roman de Laurent Gounelle qui se penche sur l’intuition, cette espèce de pouvoir psychique servant à deviner quelque chose qu’on ne voit pas directement. "L’intuition on peut la définir par un accès à l’information instantanée autrement que par nos cinq sens. L’intuition se manifeste par des micromouvements dans le corps et aussi des sensations. C’est en nous qu’on trouvera des réponses sur l’information extérieure" explique-t-il.

Cet instinct se manifeste chez le héros du livre, Timothy Fisher, appelé par le FBI qui l’engage sur un programme secret pour développer son accès à l’intuition pour coincer le criminel le plus recherché du pays. Cette histoire, elle est inspirée de faits réels qui se sont déroulés aux États-Unis pendant la guerre froide. L’auteur français raconte : "Un scientifique (NDLR : le physicien Harold Puthoff) s’intéressait à un artiste doué d’intuition, capable de décrire un objet qui était dans la pièce d’à côté. Ce scientifique voulait acquérir cette capacité et si possible en former d’autres personnes. Il a donc travaillé dessus pendant des années et avait du mal à boucler son budget tous les ans, à l’université de Stanford, car cela touchait au paranormal et n’était pas forcément bien vu. Puis la CIA reprend son projet, le finance, et met son labo sur un site militaire et classe ce programme secret-défense. Cela dure des décennies".

Un livre tiré d’une rencontre avec un 'intuitif'

Cette technique développée en secret par l’armée américaine s’appelle le remote viewing, ou vision à distance. Elle a toutefois été critiquée par de nombreux scientifiques lors de la fin du secret-défense militaire sur ces expériences, pour le manque de contrôle des conditions et de résultats fiables et positifs.


►►► À lire aussi : Bérangère Mc Neese, l’hyperactive du cinéma belge, dans une série policière drôle et déroutante


Laurent Gounelle a toutefois écrit ce livre suite à une rencontre avec un homme ayant développé cette méthode. "Un inconnu vient me trouver en mars 2015 à l’issue d’une conférence que je donnais à Paris. Il me dit : 'Je suis un spécialiste de l’intuition. J’ai acquis cette méthode aux États-Unis et je vous propose de vous y former gratuitement trois jours en tête-à-tête'. Au début je suis un peu méfiant car cela paraît suspect mais je finis par céder à la curiosité et il m’enseigne la méthode que je décris assez précisément dans le roman, assez structurée et en même temps un peu bizarre car tout part de l’étude de mouvements automatiques de la main sur une feuille de papier" relate-t-il.

En résumé, le sujet dessine des courbes sur une feuille et chaque courbe dessinée peut être analysée pour définir un lieu, un objet ou une personne.

Une expérience surprenante

Ce pouvoir, chaque humain le possède assure l’écrivain. "La plupart des gens ne le savent pas et n’y croient pas. Le préalable est presque d’y croire : si on accepte cette idée on va accueillir l’intuition qui vient et surtout on va réaliser que cette sensation qu’on a quand on rencontre quelqu’un, ou qu’on prend une décision, est de l’intuition" déclare Laurent Gounelle.

Pour conforter ses dires, le romancier, lui aussi sceptique à la base, révèle le résultat d’une expérience qu’il a réalisée lors de cet apprentissage. L’instructeur a mis la photo d’un lieu dans une enveloppe et il a dû la deviner avec son intuition. Il déroule la méthode apprise et au bout de 45 minutes, il a écrit le résumé de ses perceptions. "Je me souviens que je note des lignes horizontales parallèles, je voyais des formes rondes multiples, c’était humide vers le bas et lumineux dans le fond. À la fois cela ne ressemble à rien, je n’étais pas capable de dire de quel lieu il s’agissait, et en même temps c’est très précis, cela ne peut pas correspondre à tous les lieux. Il ouvre l’enveloppe et c’était une cave d’affinage de fromage : il y avait des fromages ronds sur des étagères parallèles, une flaque d’eau sur le sol et une lucarne au fond".

Que vous croyez ou non à cette méthode intrigante, notre intuition nous dit que vous adorerez ce roman de Laurent Gounelle !

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK