Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La météo devient-elle folle ? le nouveau livre de la journaliste Chloé Nabédian

La journaliste Chloé Nabédian était de passage ce matin dans le 8/9 pour la présentation de son nouveau livre La météo devient-elle folle ?

Chloé Nabédian est l’une des figures de la météo sur France 2.

Journaliste spécialisée en météo, climat et environnement, elle partage avec nous son enquête sur les phénomènes météorologiques extrêmes : tempête, inondation, avalanche, blizzard, cyclone…

Même s’ils ont toujours existé, nous avons la sensation qu’ils sont de plus en plus nombreux. Est-ce le cas ?

Pour répondre à cette question, Chloé Nabédian a interrogé des professionnels de la météo, des scientifiques, des ingénieurs mais aussi des navigateurs, des explorateurs et des astronautes.

Cette passion pour la météo, elle a démarré quand ?

Chloé Nabédian voulait être vétérinaire à la base mais son papa étant scientifique,  elle était fascinée par les mystères un peu exceptionnelles de la nature, les aurores boréales et les tempêtes de décembre 1999, Martin et Lothar  où la France a été très touchée.

J'ai toujours voulu comprendre comment cette mécanique fonctionnait. 

Lorsqu'elle devient journaliste, elle passe le casting de la météo et est retenue sans trop savoir pourquoi. Formée de A à Z, pendant un an, une fois qu l'on rentre dans le monde de la météo, on découvre des passionnés, on a envie d'en savoir toujours plus. "Tout  est météo sensible"

"Tout est lié à la météo", on plonge dans un univers qui est bien plus vaste et bien plus grand que ce que l'on peut imaginer.

Ce livre  m'a fait rencontrer beaucoup de personnes intéressantes pour répondre aux questions de la météo devient-elle folle ? Il y a des phénomènes qui sont impacter par le réchauffement climatique mais on ne passe pas du simple au double, et c'est le cas des tempêtes (Chloé Nabédian)

il y a des choses très concrètes à faire! ( Cyril)

Par exemple, les parkings on peut les penser différemment. On a plus d'autre choix que de s'adapter à ce changement climatique.Et en matière d'adaptation, on a plutôt tendance à avoir des parkings en sous-sol mais on pourrait  imaginer des parkings en hauteur. imaginer des zones de survies. A notre échelle aussi, quand on construit une maison, on peut envisager des des rez de chaussée inactifs et des 1er étages actifs et on peut les mettre en place .(Chloé Nabédian)

Remettre la végétation en place pour nettoyer l'air que l'on respire 

On a tellement bétonné, qu'il faut repenser à la manière dont on plante, en construisant des tours du futurs avec des arbres, des jardins suspendus...(Chloé Nabédian)

On va avoir un soucis d'eau potable dans les années à venir

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK