Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La jeune start-up "Freshr" récupère des denrées invendues dans les magasins et les transforme en smoothies pour éviter le gaspi

Grâce à un système de circuit court, les fruits et légumes invendus en supermarché sont recyclés et vendus sous d’autres formes à l’initiative d’une jeune start-up: Freshr.

La dimension écologique est au cœur du projet souligne l'Echo dans la revue de presse du 8/9 de ce vendredi.

​​​​​​​Une banane un peu noire, une poire déformée, une carotte tordue…

"Mal calibrés, beaucoup de fruits et légumes finissent dans les invendus des grandes enseignes de la distribution" explique Cyril.

Direction la poubelle? Plus chez Carrefour, où une jeune start-up s’engage à récupérer ces denrées abîmées pour leur donner une seconde vie et réduire ainsi le gaspillage alimentaire, directement depuis le magasin . "Freshr , c’est son nom, tire la quintessence de ces invendus en les transformant en jus, en smoothies, soupes et autres gaspachos" commente Cyril . "Carrefour a tout de suite été séduit par le concept", explique Henri Dubois, CEO de la start-up. Il entre en effet parfaitement dans le programme de l’enseigne appelé "Act for food". Depuis septembre 2018, le groupe Carrefour a lancé son programme mondial d’actions permettant de mieux manger à un prix abordable. "Offrir la marque bio la moins chère de Belgique, interdire 100 substances controversées de tous les produits Carrefour, 100% des produits sans OGM…", la liste est longue. Une collaboration win-win.


►►► A lire aussi Des initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire

"Too Good To Go", permet d’acheter de la nourriture à un moindre coût

Parmi elles, il y a la lutte contre le gaspillage alimentaire. Selon le quotidien l'Echo, un tiers de la nourriture produite dans le monde pour la consommation humaine est jeté. 45% de ce tiers concernent les fruits et légumes. Pour répondre à son "Acte 20", Carrefour gère mieux ses stocks et démarque les produits proches de leur date limite de consommation . Le géant de la grande distribution ne s’arrête pas là. Depuis 20 ans, le groupe fait don de ses invendus à des organisations d’aide alimentaire .

L'écho écrit encore qu'à titre d’exemple, en un an, Carrefour a pu offrir l’équivalent de pas moins de 3 millions de repas. Carrefour s’engage à recycler et valoriser les derniers invendus et travaille avec l’entreprise "Too Good To Go", qui permet d’acheter de la nourriture à un moindre coût. Cette association avec Carrefour permet à Freshr de se positionner dans un segment de marché, sans réelle concurrence directe et profitable . Car oui, si la concurrence dans ce domaine est grande (Innocent, Granini, Tropicana), la stratégie de différenciation de Freshr, c’est la  fraîcheur du produit. La start-up offre à ses clients la possibilité de consommer un produit frais du jour , abordable et transformé en direct. L’innovation dans les recettes est également à souligner. 

Plus d'infos dans le 8/9

L'article complet est à découvrir dans le journal l'écho de ce vendredi.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK