Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

La cérémonie d'investiture de" Major Biden" au profit d'une association de chiens abandonnés a été suivie par des milliers de personnes

Quelques jours avant son maître, ancien chien abandonné le berger allemand du futur président des Etats Unis a eu droit à son investiture, dimanche sur Internet.

Le canin "Major" avait été placé au Delaware Humane Association (une association qui accueille les animaux laissés pour abandon) avant d’être recueilli par la famille Biden en 2018 indiquent nos confrères de la DH les Sports + dans l’édition de ce mardi et relayé par Cyril dans la revue de presse du 8/9.

Une cérémonie suivie par 10.000 personnes

Ce mercredi 20 janvier, l’investiture de Joe Biden en tant que 46e président des États-Unis marquera le début du mandat de quatre ans de Joe Biden en tant que président et de Kamala Harris en tant que vice-présidente.

►►► A lire aussi Suivez l’investiture de Joe Biden en direct !


En attendant cet évènement, le compagnon canin de la famille Biden "Major" a pris les devants grâce à linitiative de cette association de défense des animaux qui a souhaité de créer un évènement virtuel autour de l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, de manière interactive et amusante sur Teams.

L’idée a eu un Dollars succès : solliciter une participation de minimum 10 dollars à chaque participant de l’évènement. Plus de 10.000 personnes ont donc assisté au sacre canin de Major, désormais premier chien des États-Unis d’Amérique. Les fonds récoltés ont entièrement été reversés à l’association, pour que “tous les chiens puissent vivre le rêve américain” explique la DH.

Une cérémonie symbolique qui fait du bien : Cyril rappelle que "ce n’est pas la 1re fois, c’est une tradition ancrée depuis le 29e Président qu’un chien occupe la maison blanche avec son maître, il n’y a que Donald Trump qui ne l’a pas fait" précise Cyril.

Ce que nos chroniqueurs en pense : sur le plateau, Sarah tout sourire trouve que c’est un peu surréaliste car on espère avec l’arrivée de Joe Biden la renaissance… Fini la "Trump country" mais comme c’est pour une bonne cause alors c’est très bien évidemment ; Bruno Tummers fait remarquer que "Donald Trump portait le chien sur la tête"; Jérôme de Warzée enchaîne en rappelant "qu’il avait toujours une grande poule à ses côtes."

Quels que soit les sujets de la revue de presse, une touche de bonne humeur s’invite toujours sur le plateau du 8/9 que vous pouvez suivre tous les jours de la semaine à 8h30 dans en radio et en télé sur la Une.


►►► A lire aussi L’asbl Sans Collier lance un dispositif d’urgence en raison de la crise du Covid.


Pour découvrir l’article complet, rendez-vous dans votre quotidien, la DH les sports + ce mardi 19 janvier.

Une tradition qui lie chiens et chefs d’État

Le quotidien écrit encore que depuis la gouvernance de Warren Harding, 29e président des États-Unis entre 1921 et 1923, tous les présidents ont été épaulés par une bête poilue lors de leur passage à la Maison-Blanche. Laddie Boy, Rob Roy, Pushinka ou encore Liberty ont respectivement accompagné Warren Harding, Calvin Coolidge (1923-1929), John Fitzgerald Kennedy (1961-1963) et Gerald Ford (1974-1977) au cours de leur mandant.

Joe Biden, 46e président américain, perpétuera ainsi la tradition depuis quasiment un siècle. Seul son prédécesseur, Donald Trump, a dérogé à cette règle explique encore le quotidien.


►►► A lire aussi L’asbl "La Belle Vie" qui vient en aide aux chevaux a besoin de vous !

Although the inauguration of President-elect Joe Biden is still two days away, his dog Major, who will be the first...

Publiée par Animal Humane New Mexico sur Lundi 18 janvier 2021
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK