Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

L’Union Saint-Gilloise championne d’automne : les chiffres qui donnent le tournis

L’Union Saint-Gilloise a remporté le titre honorifique de champion d’automne en écrasant le KV Ostende 1-7 pour la 15e journée de Pro League. Eby Brouzakis s’est intéressé une nouvelle fois à la sensation de cette première partie de saison.

Champion de D1B l’an dernier, le club de la capitale, promu cette saison, ne cesse d’épater les observateurs et ses supporters. fggg

Un jeu chatoyant tourné vers l’offensive avec des courses innombrables, un coach intelligent et modeste, un collectif à l’ambiance fraternelle dans le vestiaire, une ferveur et une bienveillance incomparables en tribune : le matricule 10 affole le monde du ballon rond, 48 ans après sa dernière saison en D1 belge. L’Union Saint-Gilloise a même encore frappé fort pour la 15e journée de Pro League en coulant les côtiers du KV Ostende, 1-7. Elle trône ainsi en tête du championnat avec 7 points d’avance.

Un chiffre porte-bonheur… qui les emmènera au bout du rêve ? Eby Brouzakis dresse le début de parcours dingue du promu en statistiques.

Des chiffres hallucinants

Avec 7 points d’avance sur l’Antwerp et le Club de Bruges, l’Union est d’ores et déjà championne d’automne. C’est la première fois dans l’histoire du football belge qu’un club promu réalise cette performance. Auparavant, c’était l’Excelsior Mouscron qui détenait ce record, étant vice-champion à la mi-saison en 1996 avec les frères Mpenza.

Et cette place de numéro un, on peut dire que les hommes de Felice Mazzù ne l’ont pas volée. Ils survolent toutes les statistiques de leurs concurrents :

  • 40 buts marqués en 15 matchs, c’est 14 de plus que le Club de Bruges et l’Antwerp.
  • 14 buts encaissés, soit deux de moins que La Gantoise : une défense en béton.
  • 13 buts marqués et 1 but encaissé, c’est le bilan des trois derniers matchs de l’Union face à Gand, Charleroi et Ostende.
  • 2,6 buts marqués en moyenne par match.
  • 6 victoires d’affilée depuis le 2 octobre.

L’Union compte 8 points de plus que Malines, qui occupe pour l’instant la 4e et dernière place qualificative pour les Play-Offs 1. Et l’avantage sur ses deux dauphins pourrait encore s’accroître estime Eby Brouzakis, puisqu’ils ne sont concentrés que sur le championnat. Les Blauw en Zwart sont quant à eux encore engagés en Coupe de Belgique et en Europe, et l’Antwerp, bien que mal embarquée en Europa League, a encore deux matchs à jouer dans cette compétition.

Bref, "c’est absolument affolant" s’exclame déjà le journaliste sportif et chroniqueur du 8/9.

C’est l’Union qui sourit… jusqu’à quand ?

Forcément, la presse belge s’emballe… et la presse étrangère. Le célèbre journal espagnol Marca a déjà qualifié cette épopée de 'Dernier miracle du foot européen'.

Il faut aussi dire que le duo d’attaque de l’Union, la paire Deniz Undav-Dante Vanzeir, possède des chiffres qui donnent le tournis : 14 buts pour l’Allemand et 9 pour le Belge plus 18 passes décisives à eux deux.

Seul bémol prévient Eby Brouzakis, outre le mercato d’hiver à bien gérer, il faut éviter les blessures : "le tandem fonctionne très bien mais derrière, il ne faudrait pas que l’un des deux se blesse car cela deviendrait un peu plus compliqué".

Les Unionistes iront-ils au bout de leur conte de fées ? Ils respectent pour l’instant les paroles de leur Chant des goals, écrit par Jean Narcy : "Un club fameux dont la force magique / Domine tout d’une pure splendeur".

2 images
© Kurt Desplenter / Belga
© Virginie Lefour / Belga

Pour plus d’analyses et de résumés sur le sport, suivez Le regard Sport d’Eby Brouzakis, tous les lundis dans Le 8/9 sur VivaCité et sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK