Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

L'éolien a le vent en poupe : les nouveaux parcs seront plus petits et produiront encore plus d'électricité

En Wallonie, ce n’est que le 2e parc éolien qui sera bientôt renouvelé. Mais ce n’est qu’un début. En Europe, au moins 34.000 éoliennes anciennes génération seront à démonter dans les 5 à 10 prochaines années nous révèle nos confrères des éditions de l’avenir. C’est l’un des sujets développé par Cyril dans la revue de presse du 8/9.

Une puissance presque trois fois supérieure

À Perwez, les 8 éoliennes situées à l’est de l’E411 n’en ont plus pour longtemps à tourner au vent. Eneco Wind Belgium a récemment reçu le permis d’urbanisme l’autorisant à démonter ces turbines installées entre 2005 et 2006 indique le quotidien, info relayée par Cyril dans le 8/9.


►►► A lire aussi Eneco obtient le permis pour démonter les éoliennes de Perwez et les remplacer par des turbines plus hautes et plus puissantes


Ce projet d’augmenter la puissance d’un parc éolien ne sera que le deuxième à être réalisé en Wallonie, après celui de Sainte-Ode, en province de Luxembourg, où six éoliennes ont été remplacées en juin dernier par quatre nouvelles. Deux autres projets de remplacement sont également à l’étude à Bütgenbach et à Gembloux.

Cyril quant à lui rappelle que ce défi industriel ouvre aussi la question du recyclage des anciennes éoliennes. Cette question est cruciale pour le secteur qui, dans un contexte de sortie du nucléaire un peu partout en Europe, est confronté à un bashing anti-éoliennes écrit le quotidien. Concernant le caractère intermittent de leur production mais aussi la pollution qu’elles engendreraient : béton, pales, métaux, huile… C’est le plus souvent les réglementations pour la gestion des déchets qui s’appliquent pour les composants ajoutent encore nos confrères de l’avenir.

Moins d’éoliennes pour plus d’électricité

En Wallonie, comme ailleurs en Europe, ces opérations de remplacement ne vont faire que monter en puissance dans un avenir proche. Selon un rapport de WindEurope, la fédération européenne de l’énergie éolienne, dans les cinq à dix prochaines années au moins 34.000 éoliennes qui ont 15 ans ou plus et représentent une puissance de 36 gigawatts, seront démantelées sur le vieux continent.


►►► A lire aussi Championne de l’éolien offshore, la Belgique n’a pourtant eu que 9,9% de ses énergies issues du renouvelable en 2019.


La durée de vie opérationnelle d’une éolienne terrestre étant de 20 à 25 ans, WindEurope s’attend à ce que la remise en puissance des parcs éoliens vieillissants soit une tendance majeure au cours de la prochaine décennie. Sans compter que l’évolution rapide de la technologie pousse aussi les opérateurs à anticiper ou accélérer le remplacement de leurs vieux moulins.

L’article complet est découvrir dans les éditions de l’avenir de ce lundi 11 janvier.

Les titres à la "Une" de vos quotidiens

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK