Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

L'écrivaine belge Alia Cardyn présente "Archie", livre poignant sur la reconstruction

Après "Mademoiselle Papillon" qui rend hommage aux infirmières, l’écrivaine Alia Cardyn est de retour avec "Archie". Invitée dans Le 8/9 sur VivaCité et La Une, elle nous en dit plus sur son cinquième roman sorti ce 14 octobre.

Dans ce roman nous suivons le personnage d'Archie, 16 ans, placé dans une institution. Sa mère est toxicomane et incapable de s’occuper de lui. Archie se sent comme un oiseau en cage et déteste ce sentiment. Alors, il rêve… Archie souhaite tout quitter pour rejoindre une école où les enfants sont libres d’apprendre ce qui les intéresse vraiment. Sa vie bascule lorsqu’il découvre le journal de Madeleine, l’infirmière qui l’a accueilli le jour de sa naissance. À présent, tout va changer…

L'histoire débute sur un événement troublant, l’accouchement d’une maman toxicomane dans des conditions difficiles. Et comme pour ses autres romans, Alia Cardyn est allée à la rencontre des gens du métier pour nourrir son écriture, "cela m’ouvre à une richesse incroyable" explique-t-elle au micro de Cyril qui a été ému par sa lecture. C'est que la réalité a réellement bouleversé l’auteure qui s’exprime sur le sujet :

"La première fois que j’ai entendu parler de ça c’était lors des mes interviews pour 'Mademoiselle Papillon' en néonatalogie et j’ai été choquée par le sujet. Je n’avais jamais réfléchi au fait qu’une femme toxicomane pouvait accoucher d’un enfant qui doit alors être sevré, qui commence sa vie par un sevrage. J’ai trouvé cela bouleversant. Je voulais l’aborder dans mon roman, mais il m’a fallu plusieurs mois pour décider de le faire car ce sujet était trop dur. Il me fallait un contrepoids profondément lumineux qui est arrivé avec l’autre grand sujet du livre qui est l’école démocratique".

Il en résulte un personnage touchant, particulier et emprunt d’une sagesse étonnante pour son âge. "Comme tout enfant qui a vécu un traumatisme grave, soit on s’écroule, soit on a une richesse, une sagesse et une maturité hors du commun" confirme Alia Cardyn qui fait le parallèle avec la génération à venir :

"Je pense que la génération qui arrive est comme cela, avec une hypersensibilité aux détails, aux gens, aux autres. Elle a énormément de sagesse et un éveil particulier parce que les parents ont un type d’éducation différent d’il y a 20 ans. Cela crée une génération particulièrement éveillée."

Paysages bretons comme toile de fond

Le livre aborde aussi le thème du surpassement de soi et de la soif de vivre : "Un jour, Archie va avoir un élan, une force à laquelle il va se connecter et il va prendre une décision importante pour lui."

"L’histoire d’Archie ce sont toutes ces minutes dans nos vies où l’on prend une décision dont on ne sentait pas capable et qui nous amène vers autre chose, qui nous libère d’une situation qui nous fait souffrir".

Pour contraster les événements terribles liés à la naissance du personnage que l'on suit à travers le journal de l'infirmière, l’auteure fait appel à la luminosité et l’immensité des paysages bretons, un lieu qui lui tenait particulièrement à cœur.

"L’idée du roman m’est venue en Bretagne, j’avais ces deux sujets et je me suis dit 'si seulement ça pouvait se matérialiser ici'. Et comme je l’ai écrit pendant le confinement, je peux vous dire qu’être transportée en Bretagne pendant l’écriture de ce livre entre 17h et 20h, mon horaire d’écriture quand on a 3 enfants à la maison, c’était sublime, je m’évadais".

Avocate avant d’être auteure, Alia Cardyn met en lumière une thématique qui lui est cher que sont les droits de l’homme : "C’est ma manière d’y revenir en abordant des sujets que je trouve essentiels et d’essayer d’alimenter une réflexion auprès de mes lecteurs."

"Archie", un roman qui ne laissera définitivement pas indifférent ! Parution le 14 octobre aux éditions Robert Laffont.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK