Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Krego, le Belge qui a buzzé avec sa reprise d’Aya Nakamura, interprète son premier single en live

Krego était l’invité du 8/9 pour présenter son single Millenials, un titre dont les différents timbres rappellent l’univers de Stromae, qu’il a d’ailleurs interprété en live piano-voix dans l’émission.

Depuis son passage en 2018 dans The Voice Belgique où il est coaché par Vitaa et Slimane, Krego a marqué le paysage médiatique français, notamment avec sa reprise "en français soutenu" du titre Djadja d’Aya Nakamura.

En novembre dernier, Krego a sorti son premier single : Millenials. Terme qu’on utilise pour désigner la génération Y, née à l’aube des années 1990. Dans cette chanson, il raconte l’histoire d’un conflit, d’un dialogue de sourd entre deux générations qui peinent à se comprendre.

Un EP est actuellement en préparation et devrait sortir dans le courant de l’année.

Krego vous a interprété Millenials en live pour Le 8-9.

La ressemblance avec Stromae

Vous entendez régulièrement Millenials de Krego sur VivaCité, l’un des derniers coups de cœur de votre radio complicité, et jeune artiste que nous avons soutenu lors de la Belgian Music Week.

Ce titre, qui évoque les différences générationnelles, a l’avantage de parler à toutes les tranches d’âge sur des sonorités actuelles… qui se rapprochent de celles employées par Stromae, tant rythmiquement qu’au niveau des différents timbres qui en découlent.


►►► À lire aussi : Une voix autant fragile que puissante : Ozya fait vivre un moment suspendu au 8/9 sur "The Armour"


Cette référence n’était pourtant pas recherchée absolument par l’ancien talent de The Voice Belgique. "Quand j’ai composé Millenials, je n’avais pas forcément Stromae en tête, j’avais d’autres artistes comme Charles Aznavour, Britney Spears, (à savoir) les mélanges que j’essaie de faire en général. Mais je suis belge et j’étais adolescent quand Alors on danse (NDLR : le premier tube de Stromae paru en 2009) a explosé. Forcément comme beaucoup d’artistes de la nouvelle vague j’ai donc été inspiré par Stromae, inconsciemment probablement" déclare-t-il.

L’histoire du buzz sur Aya Nakamura

Outre Millenials qui comptabilise déjà plusieurs centaines de milliers de vues sur le web, Krego a pu se révéler au grand public avec une reprise étonnante de Djadja d’Aya Nakamura, mais traduite dans un français soutenu. À peine publiée, la chanson fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Il explique comment lui est venue cette idée : "J’écoute plein de styles de musique différents : du métal, de la pop, j’ai une formation classique-jazz, et quand on écoute autant de styles de musique on se retrouve souvent dans plein d’intersections […] J’expliquais souvent la musique classique à des gens qui écoutaient du rock et Aya Nakamura à des gens qui ne l’écoutaient pas forcément. Puis très naturellement, un jour j’ai chanté 'Oh Jean-Jean'. J’ai pensé : 'Tiens c’est drôle je vais écrire tout ce qu’il y a autour'. Je l’ai posté naturellement sur internet et deux heures plus tard, c’était un peu partout. C’était la folie".

Le jeune carolo a même été félicité par l’interprète originale de ce titre dans une interview interposée : Aya Nakamura avait d’abord été amusée à la première écoute et avait ensuite félicité Krego, soulignant qu’il avait une jolie voix. Bref, un beau cadeau pour l’auteur-compositeur-interprète belge qui en livre un autre au 8/9 : accompagné de son claviériste Olivier Terwagne, il a interprété son premier single Millenials tout en sobriété.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK