Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Julie Zenatti rayonne avec son nouvel album : "J’avais envie de faire un disque qui rassure"

Julie Zenatti était l’invitée du 8/9 pour évoquer son nouvel album Refaire danser les fleurs, un album aux sonorités des années 70 et 80, qui sentent bon le printemps.

Paisiblement fou est l’un des singles qui accompagne ce nouveau disque. Un titre qui rappelle que l’amour avec un grand A connaît des hauts et des bas. Le couple peut parfois être abîmé par le quotidien s’ils confondent "amour" et "passion".

Julie Zenatti a été révélée fin des années 1990 grâce à la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Elle a depuis sorti près de dix albums.

L’excitation et l’angoisse de la sortie d’album

Refaire danser les fleurs, le nouvel album de Julie Zenatti est sorti ce 22 janvier. L’auteure-compositrice-interprète française espère que comme les précédents, il séduira son public, concédant qu’il y a de la pression autour de cette sortie.


►►► À lire aussi : Thom Dewatt, après avoir joué pour les plus grands, interprète son single "Paris" en live


"C’est le travail de toute une équipe, on a toujours peur de décevoir les gens qui vont l’acheter, peur de décevoir tous ces gens qui ont travaillé. Puis c’est deux ans de boulot, il sort aujourd’hui dans un contexte qui est quand même un peu particulier. C’est excitant mais c’est un peu comme quand on accouche et qu’on se demande la tête qu’aura le bébé" déclare-t-elle.

La joie des années 70 et 80

Force est de constater qu’avec Faire danser les fleurs, le genre musical de Julie Zenatti a bien évolué depuis son premier tube paru il y a 20 ans, Si je m’en sors, alors qu’elle avait à peine 19 ans.

"J’ai grandi et j’ai fait huit albums entre-temps" rappelle la chanteuse qui pointe les couleurs seventies et eighties de son nouvel album, à savoir la musique de la génération de ses parents. "Tout d’un coup je suis complètement en accord avec cette musique. C’est ce qui m’a donné envie de faire un disque ainsi : j’avais envie de faire un disque qui rassure, qui fait du bien, et moi c’est cette musique-là qui me fait du bien, me rassure et me met du baume au cœur" détaille Julie Zenatti.

Refaire danser les fleurs est donc un album qui arrive à point nommé en pleine période de déprime hivernale et alors que la pandémie de coronavirus est toujours bien présente.

Apporter de la légèreté et de la couleur

Julie Zenatti ne néglige d’ailleurs aucun détail pour apporter des notes apaisantes sur cet album. Une palette de couleurs émotionnelles est par exemple imprimée sur la version physique du CD, afin de donner de la couleur en raccord avec les sonorités entraînantes de l’album.

Elle explique ce choix anodin :

Tout cet album parle du quotidien qui peut être parfois douloureux, compliqué, et on essaie d’y mettre tout le temps de la légèreté.

"Je trouve que pouvoir mettre des couleurs sur ces émotions cela permet aussi de dédramatiser un peu ce que l’on vit, et de les laisser un peu de côté" ajoute-t-elle.

La pochette en elle-même présente Julie Zenatti vêtue de blanc, une référence à son album Blanc sorti en 2015, duquel elle dénote complètement en signalant elle-même qu’elle "met des couleurs dans sa pop". La seconde signification de la pochette est plus personnelle : "Sous ce côté très propre que je peux avoir, et qu’on pense d’ailleurs que j’ai beaucoup, il y a quand même ces petites chaussures un peu crades qui se promènent sur cette pochette et qui sont beaucoup le reflet de ma personnalité".

Un album familial

Cette pochette est réalisée par son meilleur ami photographe. Julie Zenatti a d’ailleurs fait participer de nombreux proches à la création de cet album.

Son mari tourne par exemple avec elle le clip de Paisiblement Fou, un choix qui s’est imposé de lui-même. "On voulait tourner un truc de couple. Je trouvais cela plus drôle de tourner avec mon mari pour le coup, parce qu’il me connaît par cœur : les têtes que je lui fais ce sont celles que je lui fais à la maison. C’est une histoire un peu d’authenticité aussi. Puisque cette chanson parle vraiment de nous, autant aller jusqu’au bout" justifie-t-elle.

Sa meilleure amie est elle aussi présente sur Refaire danser les fleurs, comme d’autres membres de sa famille.

La chanteuse affirme également la référence à une icône de la variété française, sans pour autant la caricaturer : France Gall. Ce clin d’œil n’était pourtant pas recherché mais était lié à ses inspirations du moment : "Cette façon beaucoup plus légère, détendue de chanter est vraiment liée à l’écriture, c’est-à-dire que j’ai écrit différemment et les harmonies et le piano m’ont emmenée ailleurs. Ce n’est pas une figure de style cet album-là, c’est quelque chose que j’ai un peu craché d’un coup".

Julie Zenatti rayonne avec cet album et se présente comme le remède idéal pour vous apporter votre dose de bonne humeur afin de se diriger sans conteste vers des jours plus heureux.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK