Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Journée des Droits de l'Enfant : Raphaëlle, 10 ans, s'essaie au reportage pour la RTBF

Surprise ce matin au moment du journal de 8 heures sur Vivacité. Notre journaliste Christophe Grandjean était accompagné d'une invitée exceptionnelle : une très jeune journaliste d'un jour, Raphaëlle, qui a réalisé un reportage à l'occasion de la Journée des Droits de l'Enfant. La jeune fille, qui va bientôt avoir 11 ans, est d'ailleurs présente toute la matinée à la rédaction de la RTBF pour découvrir l'envers du décor ! 

La convention des Droits de l'Enfant a donc été signée le 20 novembre 1989, il y a maintenant 30 ans, par tous les pays membres des Nations Unies.

Basée sur la Convention des Droits de l'Homme, celle-ci reprend donc tous les Droits fondamentaux qui doivent être accordés aux enfants.

Raphaëlle en cite d'ailleurs plusieurs : "ils ont le droit à la liberté d'exprimer leur avis, d'avoir de la nourriture, d'être protégés, d'avoir un habitat, une famille". Une liste déjà bien exhaustive et qui a le mérité de surprendre agréablement Christophe Grandjean : "eh bien tu as dit tous les mêmes droits que ceux j'avais notés sur ma feuille !"

L'école de On permet aux enfants d'exprimer leur avis

Elle semble de fait bien connaître son sujet, grâce notamment à un reportage réalisé en compagnie de Juliette Pitisci, à l'école communale de On, dans l'entité de Marche-en-Famenne. Cette école a une particularité. On y fait très attention au droit des enfants d'exprimer leur avis : "ils font des conseils de coopération où ils décident ensemble des voyages qu'ils vont faire, il proposent des idées et règlent les conflits" observe Raphaëlle.

Il n'y a donc pas que le directeur et les enseignants qui prennent des décisions dans cet établissement scolaire. Chaque vendredi, les élèves se regroupent pour discuter et décider. "C'est comme une mini société démocratique" analyse lucidement notre jeune journaliste dans le reportage.

Raphaëlle future journaliste ?

Raphaëlle rigole en voyant le résultat du reportage : "j'ai bien aimé mais c'est juste qu'on a pris toute une matinée pour filmer", pour faire un reportage d' 1 minute 33 secondes. "Donc on comprend qu'il y a beaucoup de travail quand on doit réaliser un reportage pour la radio et la télé" ponctue Christophe.

Après un reportage réalisé avec brio, la jeune fille pourrait peut-être avoir envie de devenir journaliste. Elle répond, déjà pleine de maturité : "je pense que j'ai encore le temps pour réfléchir au métier que je voudrais faire plus tard mais cela pourrait être une idée".

Et la journée n'était pas terminée pour Raphaëlle : elle était également présente sur le plateau du Journal de 13 heures aux côtés d'Ophélie Fontana.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK