Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Jali, devenu producteur, présente un nouveau morceau entraînant : "On ne sait jamais"

Jali était l’invité du 8/9 pour présenter son nouveau single rayonnant, On ne sait jamais, qu’il a également interprété en live acoustique dans l’émission. Il s’est confié sur sa longue période sans sortie de disques et son travail en studio.

Vous avez découvert Jali il y a quelques années à travers deux chansons à succès : Un jour ou l’autre et L’Española.

Cette année, Jali est de retour avec On ne sait jamais. Il parle de voyage et de liberté même s’il a été produit dans son studio à Bruxelles.

Les paroles de cette chanson, Jali les a écrites pensant que quelqu’un d’autre les chanterait. C’est pour cette raison qu’il se livre un peu plus que d’habitude alors que finalement, c’est lui qui se retrouve aux commandes du morceau.

Un come-back après six ans d’absence

Six ans : le public aura dû attendre six ans pour retrouver le sourire communicatif et la musique ensoleillée de Jali.

L’artiste de 33 ans et ancien coach de The Voice Belgique révèle les raisons d’un si long silence radio. Il a notamment passé du temps à apprendre le métier de producteur. "J’ai toujours été auteur-compositeur, j’écrivais mes chansons depuis le début, mais j’ai toujours fait appel à des arrangeurs ou des réalisateurs pour m’aider à mettre en forme. Après ce deuxième album (NDLR : Une seconde avant l’aube paru en 2015) où j’ai essuyé quelques critiques, je me suis remis en question. J’ai pensé que le meilleur moyen (d’améliorer mes chansons) c’était d’apprendre à faire moi-même. Je me suis donc enfermé, fait beaucoup de chansons avec une jeune artiste que j’ai rencontrée quand j’étais coach à The Voice".


►►► À lire aussi : Franck Dubosc, touchant dans un film hommage à son père : "C’est une leçon pour moi et mes enfants"


Le chanteur belge aurait pu revenir avec de nouvelles chansons plus tôt mais une certaine pandémie de coronavirus est passée par là. Il a donc préféré patienter et attendre le moment opportun pour réaliser son come-back.

L’apprentissage laborieux d’un producteur

Avec cette nouvelle casquette de producteur, Jali rajoute donc une corde à son arc dans le domaine musical. Il met en lumière ce travail de l’ombre qui l’a occupé plusieurs années, environ 10.000 heures de travail estime-t-il.

"La production prend beaucoup de temps à s’apprendre, surtout quand on est autodidacte. Je dis souvent que j’ai été à l’Université libre de YouTube où j’ai passé des heures à regarder des tutoriels sur le mixage, les arrangements, la manière de faire sonner une chanson. 10.000 heures c’est peut-être une approximation mais j’ai senti le déclic : à un moment, c’était devenu beaucoup plus facile pour moi" déclare-t-il. "Comme pour tout domaine, quand on s’applique à quelque chose et que l’on répète le même mouvement, à un moment cela fait partie de soi cela devient naturel. C’est plus symbolique, je n’ai pas compté les heures passées en studio et avec ma guitare".

1 images
© Nicolas Lambert / Belga

Entre acoustique et sonorités actuelles

Jali prête désormais attention aux moindres détails sonores et cela se ressent sur On ne sait jamais, un titre né après un voyage à Kinshasa, comme la couleur musicale de son nouvel univers.

"C’est un peu au hasard d’un voyage à Kinshasa où j’étais sorti pour écrire des chansons pour une autre artiste avec qui je travaillais. J’y ai rencontré des musiciens fantastiques et j’ai travaillé avec un réalisateur ami, Imani, avec qui j’ai trouvé ce dosage entre l’acoustique, mon ADN, et puis la production un peu plus moderne" précise le chanteur et musicien de 33 ans.

On ne sait jamais n’était d’ailleurs pas destiné en premier lieu à lui mais à Stéfi Celma. L’actrice et chanteuse française lui a conseillé de la garder pour lui. Un choix payant vu le résultat en live acoustique, marqué par des arpèges sautillants et la voix au timbre chaud et lumineux de Jali qui, à leur tour, ont fait voyager Le 8/9… avant l’arrivée probable d’un nouvel album.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK