Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Iris Mittenaere face aux clichés sexistes en télé : "Cette couronne de Miss me sert autant qu’elle me dessert"

Dans un récent podcast produit par Télé-Loisirs et consacré aux femmes de télé, Iris Mittenaere n’a pas manqué d’évoquer les nombreux clichés sexistes qui subsistent et qu’elle a pu entendre à son égard dans le milieu.

Après Sophie Davant pour le premier épisode, c’est au tour d’Iris Mittenaere d’être l’invitée du nouveau podcast de Télé-Loisirs, intitulé Femmes de télé. Sacrée Miss France en 2016 avant d’être couronnée Miss Univers quelques mois plus tard, la jeune femme de 28 ans multiplie depuis les projets.

Entre l’animation télé, les chroniques quotidiennes sur Chérie FM, les shootings photos et sa marque de vêtements, Iris Mittenaere est une travailleuse acharnée. Elle déplore pourtant ne pas parvenir à se détacher de l’image que les médias lui prêtent : "Cette couronne de Miss Univers me sert autant qu’elle me dessert", confie-t-elle dans le podcast Femmes de télé.


►►► A lire aussi : #balancetonsport dénonce le sexisme dans le sport : "Les athlètes ont peur de représailles", constate la judokate Lola Mansour


Si dans la vie de tous les jours, l’animatrice se dit heureusement libre, ce n’est pas toujours le cas en télévision : "Déjà parce qu’on est une femme, tout simplement. On a facilement envie de nous en jupe, en talon et en décolleté. J’ai déjà eu plusieurs fois l’expérience sur quelques plateaux télé où l’on me dit 'T’es beaucoup en pantalon ! Tu mettrais pas une petite jupe la prochaine fois ?', ça existe toujours", regrette-t-elle avant de préciser : "Et je pense encore plus quand on est Miss, après c’est dommage. Je pense qu’on ne demande pas forcément aux hommes de s’habiller d’une certaine façon".

Les gens voient la Miss avec une robe et des talons. Je pense que de manière générale à la télé, on voit les femmes en jupe et en talons

1 images
Iris Mittenaere a été couronnée Miss France en 2016 et Miss Univers la même année. © AFP / Loïc Venance

Quelques expériences désagréables

A la suite du podcast, l’ancienne Miss avoue avoir été victime de comportements déplacés de la part de candidats dans l’émission qu’elle co-présente avec Denis Brogniart et Christophe Beaugrand, Ninja Warrior.

"On a eu des moments où il y a des candidats qui veulent des bisous, qui arrivent trempés et qui nous embrassent dans le cou. Oui, c’est difficile. C’est difficile, quand on a un rôle secondaire. On est là pour les candidats donc ils pensent qu’on est là pour eux, qu’on leur appartient et qu’ils font ce qu’ils veulent… On est un peu un objet", explique-t-elle amèrement.


►►► A lire aussi : Valérie Damidot ne compte pas sur un retour en télévision : "On me trouve vieille"


Dans l’émission en question, Iris Mittenaere se réjouit malgré tout de pouvoir s’habiller plus librement : "Moi qui aime la mode aussi, j’aimerais bien présenter quelques émissions habillée hyper mode, avec des petites boots. J’ai de la chance à ce niveau-là sur Ninja Warrior, je peux m’habiller comme je veux et au contraire, je mets des baskets. Si je mets des talons, je vais avoir du mal à suivre les candidats en courant", finit-elle par conclure.

Plus d’infos sur la télévision dans le Zap télé

Pour plus d’informations sur les buzz ou les flops en télévision, suivez le Zap télé dans Le 8/9 tous les jours de la semaine en radio sur VivaCité et en télévision sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK