Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Il est désormais possible de bénir votre animal de compagnie en ligne

La traditionnelle bénédiction des animaux à Saint-Hubert doit normalement avoir lieu en novembre.

Toutefois, face au Covid, la Basilique borquine a redoublé d’imagination pour les possesseurs d’animaux souhaitant protéger leurs compagnons. Il est en effet possible de faire bénir son animal… À distance. C’est l’un des sujets développé par Cyril dans la revue de presse du 8/9.

Une initiative originale à Saint-Hubert

Qui a dit que l’Église ne pouvait pas s’adapter aux nouvelles technologies ? Selon les éditions Sud Presse, l’initiative lancée par la Basilique de Saint-Hubert, à l’approche de la traditionnelle bénédiction des animaux, vient prouver le contraire.

La Basilique de Saint-Hubert est une Basilique vivante non seulement au travers de ses célébrations religieuses mais aussi par ses nombreuses autres activités", entame Francis Thille, membre de l’ASBL Les Hubertins. " Puisqu’elle est vivante, elle s’adapte aussi aux nouvelles technologies ". "C’est donc pour cette raison qu’il est désormais possible, depuis quelques mois, de bénir votre animal en ligne" ajoute Cyril. Un service mis en place par la Basilique de Saint-Hubert. "Le concept a été lancé en pleine période de Covid ", explique le doyen Philippe Goosse. "On s’est rendu compte que les demandes de bénédiction affluaient d’un peu partout en Belgique mais également à l’étranger. Afin d’éviter de gros rassemblements et de permettre une bénédiction pour chaque animal tout au long de l’année, nous avons lancé ce service."

Concrètement, via le site web ou la page Facebook de la Basilique de Saint-Hubert, il est possible de remplir un formulaire comprenant notamment le nom de l’animal ainsi qu’une photo de celui-ci. "Un parchemin de protection est ensuite réalisé et envoyé à un imprimeur. Ce parchemin est ensuite béni puis signé par le doyen et le sceau de la paroisse est apposé dessus" explique le quotidien.

Prix de l’opération : cela vous reviendra à 10 €. " Ce prix comprend le coût du papier qui est de très bonne qualité ainsi que les frais d’envoi note encore Cyril.


►►► À lire aussi : Perwez : coup de projecteur sur l’ASBL Sans Collier


 

Plus d’infos dans le 8/9

L’article complet est à découvrir dans les éditions Sud Presse de ce mercredi.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK