Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

"House of Gucci", un film "en demi-teinte" selon Cathy Immelen

La sortie de la semaine se nomme House of Gucci. Cathy Immelen reste sur sa faim mais conseille plutôt ce film que Suprêmes et De son vivant.

Les grosses productions attendues comme le dernier James Bond, ou le film Aline de Valérie Lemercier, sortent les unes après les autres. Place désormais à House of Gucci de Ridley Scott, avec Lady Gaga, Adam Driver, Jared Leto, Jeremy Irons et Al Pacino.

"House of Gucci", un film en demi-teinte

Ce film raconte l’histoire vraie de la célèbre maison de haute couture italienne, autour d’un fait qui a marqué le pays en 1995 : l’assassinat de Maurizio Gucci, héritier de la famille, par son ex-épouse, Patrizia Reggiani. Cette dernière est interprétée par la chanteuse Lady Gaga, qui avait subjugué tout le monde dans son rôle pour A Star is Born.

Avec House of Gucci, Ridley Scott ne s’intéresse pas vraiment au milieu de la mode et à l’affaire de la succession mais surtout au personnage joué par Lady Gaga, une jeune femme issue de la classe populaire qui intègre un monde d’hommes et snob dont elle n’a pas les codes.

La mise en scène n’a pas vraiment plu à Cathy Immelen"J’avais l’impression d’être dans un bal costumé sur les années 80-90, où il y a trop de détails" regrette-t-elle. Ce film, "en demi-teinte", se présente plutôt comme un défilé de mode où chaque plan se focalise sur l’extravagance du personnage principal parce qu’elle "a les boucles d’oreilles les plus vulgaires, qu’elle met trop de rouge à lèvres". Cette présentation manque de subtilité, jusque dans les accents italiens très prononcés.

Toutefois, le film vaut le détour pour son scénario divertissant, pour les acteurs et pour les fans de vêtements.

À LIRE AUSSI

"Suprêmes" pose son gun

Déception encore plus grande pour Suprêmes, qui revient sur la carrière du célèbre groupe de rap français Suprême NTM.

Un film qualifié même de "presque bourgeois" par Cathy Immelen qui s’étonne du contenu trop propre proposé, vraisemblablement pour ne choquer personne, alors que le groupe de Joeystarr et Kool Shen était connu pour son énergie débordante et ses polémiques.

"De son vivant" manque de peps

De son vivant, avec Catherine Deneuve et Benoît Magimel, évoque les derniers mois de la vie d’un homme atteint d’un cancer du pancréas.

Si les acteurs jouent très bien, Cathy Immelen déplore l’insistance sur le pathos de la situation : "C’est très dur".

Les 'sorties ciné' de Cathy Immelen, c’est tous les mercredis dans Le 8/9 en radio sur VivaCité et en télévision sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK