Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Grand Corps Malade sur sa collaboration avec Laura Smet : "Elle est d'une humilité très touchante"

Le chanteur et slameur Grand Corps Malade était l'invité du 8/9 pour son nouvel album Mesdames qui sort le 11 septembre. Il a commenté les diverses collaborations de ce nouveau disque ainsi que le large succès remporté par le premier single, Mais je t'aime.

Mesdames, réalisé par Mosimann propose 10 titres inédits dont 9 chansons en duo avec notamment Véronique Sanson, Louane, Laura Smet, Julie & Camille Bertholet ou encore une jeune slameuse rencontrée lors d'un concours de slam. Les dames sont donc mises à l'honneur aux côtés du slameur dans ce second album de duos pour Grand Corps Malade, après Il nous restera ça, sorti il y a cinq ans illustré par des voix masculines.

Depuis quelques semaines déjà, VivaCité vous fait découvrir le premier extrait de ce nouveau disque, Mais je t'aime en duo avec l'humoriste et comédienne Camille Lellouche. Un titre fort en émotion sur lequel Camille chante alors que Grand Corps Malade slame.

L'énorme succès de "Mais je t'aime"

Mais je t'aime, sorti mi-juin 2020, est d'ailleurs incontestablement un des titre phare de l'année 2020 avec déjà près de 30 millions de vues sur YouTube. Grand Corps Malade savoure ce large succès auprès du public :

C'est la magie d'une chanson : d'un seul coup elle prend et tout le monde voulait se l'approprier.

"On savait qu'elle avait quelque chose. C'est pour cette raison qu'on l'a sortie en premier extrait de l'album Mesdames mais c'est vrai que le succès nous a un peu dépassé avec beaucoup de passages en radio et beaucoup de clics. Avec Camille Lellouche qui a coécrit, a écrit ses parties, on est ravi évidemment".

Le texte, l'émotion et les timbres de voix entremêlé des deux artistes mais aussi le clip, en noir et blanc, ont fait de ce single un véritable carton. Plus touchant encore, le clip montre également que Camille Lellouche est elle-même submergée par l'émotion. Grand Corps Malade révèle la réalisation ce passage : "Elle avait dit : 'Je suis un peu limite, je me demande si je vais tenir'. Je lui avais répondu 'Surtout on ne coupera pas la caméra. On va au bout, on est face-à-face, regarde-moi, je te tiendrai des yeux, et on va au bout quoi qu'il arrive'. Cela a donné ce moment un peu magique où l'émotion en effet la submerge et c'est vrai que cela donne un côté très particulier au clip". Le slameur précise également qu'une deuxième prise où Camille ne pleurait pas a aussi été enregistrée mais "elle même disait qu'il fallait garder la première".

"Le féminisme doit tous nous concerner"

Grand Corps Malade a aussi dévoilé un second extrait début juillet, plage éponyme de l'album Mesdames. Dans ce titre écrit pendant le confinement, il rend un vibrant hommage aux femmes et à leur combat pour l'égalité des sexes.

Je crois profondément qu'il faut que les choses changent et c'est aussi aux hommes de le dire. Le féminisme, ce n'est pas juste quelques femmes un peu excitées. Cela doit tous nous concerner.

Il ajoute par rapport à ce titre dans lequel il s'excuse pour tous les hommes par rapport aux femmes : "C'est sûr que l'on vit encore dans un monde très inégalitaire au niveau hommes-femmes donc je commence par dire que moi je le pense sincèrement".

Mesdames n'est toutefois pas un album féministe mais simplement un disque pour mettre la femme à l'avant-plan. "Le but c'est de mettre les femmes à l'honneur et quoi de mieux que de le faire en les entendant et en partageant des chansons. Avec un beau casting de partenaires féminines, on aborde plein de thèmes" se réjouit-il.

A lire aussi : Grand Corps Malade rend hommage aux femmes avec elles sur "Mesdames"

Un casting varié

Grand Corps Malade révèle d'ailleurs la sélection opérée pour ce casting très hétéroclite au sein de ce nouvel album"Le choix s'est fait au coup de cœur. Ce sont des personnes que j'apprécie. Il n'y a pas de règle. Un des buts du casting c'était justement la variété de gens. Il y a des chanteuses mais aussi des comédiennes comme Laura Smet ou Camille Lellouche. Il y a des toutes jeunes, des moins jeunes, des monuments de la chanson française comme Véronique Sanson. Le but c'était qu'il y ait un casting assez varié".

Camille Lellouche était une amie du slameur et par ailleurs, il confie avoir préalablement bien cerné sa sensibilité derrière sa figure d'humoriste tout en sachant qu'elle chantait très bien. Pour Laura Smet, Grand Corps Malade précise que la fille de Johnny Hallyday ne chante presque pas (NDLR : sur Un verre à la mainmais qu'il a découvert chez elle une belle personnalité. "Je ne la connaissais pas très bien mais elle est d'une humilité très touchante : quand elle était derrière le micro elle me regardait en disant : 'Je t'avoue, derrière le micro, j'ai un peu le complexe du père'".

Un album composé par Mosimann

L'album est à l'image des disques précédents de Grand Corps Malade : épuré et touchant. On recèle toutefois une touche électro sur certaines titres, pour lesquels il a collaboré avec Mosimann. Le DJ, chanteur et producteur lui avait proposé une collaboration sur l'un de ses projets. Grand Corps Malade s'est alors intéressé au travail de ce dernier et a tout de suite accroché au point de lui demander de réaliser l'ensemble musical de l'album. "Il est super fort. On le connait en tant que DJ et ses rythmes électro imparables mais il a aussi le sens de la mélodie : il a beaucoup de finesse dans sa musique. Lui il chante vraiment incroyablement, il fait deux trois chœurs sur l'album. Il est très impressionnant, très complet. C'est une super rencontre, c'est un ange. Et avoir bossé avec lui c'était vraiment super" lance l'artiste français.

Toutes les plages de ce septième album de Grand Corps Malade sont à découvrir dès le 11 septembre. Tout comme Roméo kiffe Juliette, Le 8/9 kiffe Grand Corps Malade, qui a déjà séduit Cyril, Jérôme, Sara et Eby en une seule interview.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK