Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Flo Delavega heureux de sortir son 1er album solo : "Je pensais que je ne ferais plus de musique"

Flo Delavega était l’invité du 8/9 pour présenter son 1er album solo Rêveur Forêveur, un album au naturel, sans artifice, qui invite le public à réaliser son voyage intérieur.

Florian Garcia de son vrai nom, démarre sa carrière aux côtés de Jérémy Frérot dans le duo Fréro Delavega.

Trois ans après la fin de son aventure en duo, il décide de partir loin et d’entamer une retraite dans les Landes pour trouver "La clé du mystère".

Cette clé, il vous la chante dans son 1er album solo : Rêveur Forêveur paru depuis le 5 mars. Printemps éternel et Nous deux sont les deux premiers extraits de ce disque composé de 11 titres.

Trouver son équilibre

C’est tout naturellement dans le lieu où il se sent le mieux, chez lui, que Flo Delavega a enregistré la majeure partie de son album. La pochette du disque et le clip de Printemps éternel ont aussi été immortalisés dans cet endroit paisible et reculé.


►►► À lire aussi : Matthieu Bonhomme signe "Wanted Lucky Luke" : "Je me suis amusé à inverser un peu les codes"


Le chanteur et musicien français signe un retour musical depuis la séparation de son duo des Fréro Delavega en 2017. Pour poursuivre sa carrière, il avait besoin de s’éloigner de l’emballage médiatique et du rythme de vie effréné d’un artiste et de trouver sa paix intérieure en s’installant dans un univers qui lui correspond. "J’ai trouvé une sorte d’équilibre quand on a fait ce virage à 180 degrés pour s’installer dans la nature et changer de vie. Aujourd’hui je me sens beaucoup mieux et j’arrive maintenant à cohabiter avec la ville car j’y retourne de plus en plus avec ce projet, donc je suis content" se réjouit-il.

Un album familial

Il n’y a pas que son environnement qui est mis en valeur dans Rêveur Forêveur. La famille de Flo Delavega fait aussi partie intégrante de l’album.

Le single Nous deux évoque sa compagne Natalia Doco qui apparaît le clip qui y est associé. "Elle m’accompagne dans tous mes rêves, dans tout ce cheminement, cette évolution que j’ai eue depuis les Fréro et c’était normal qu’elle soit sur ce projet-ci" explique-t-il. Celle-ci chante même en duo avec son amoureux sur Un beau jour, un titre qui s’est imposé naturellement sur un album qui invite au voyage et à la liberté. "C’est ce qui est beau avec ce projet : les choses s’alignent et un matin on est là, on boit notre petit Mathé, puisque ma chérie est Argentine puis on parle musique, je prends la guitare, et les choses se font de manière très fluide".

La voix de leur fils est aussi présente dans le titre Merci la vie. Flo Delavega révèle comment il a fait participer son petit bout au projet : "On vit dans la forêt, on a une petite rivière qui passe en bas. On était un été ensemble et je le portais. Il a l’habitude de remercier tout ce qu’on a pu vivre chaque soir. Il fait cet exercice de gratitude très souvent et quand on est parti de la rivière, il a dit spontanément : 'Merci la plage, merci les petits oiseaux, merci l’eau'. J’avais mon portable en main et j’ai enregistré cela comme interlude".

Redevenir artiste

Si Flo Delavega ne collabore plus avec Jérémy Frérot, impossible pourtant de ne pas entretenir la comparaison entre les deux anciens acolytes. Avec Meilleure vie, Jérémy a sorti son second album solo, alors que Rêveur Forêveur n’est que le premier disque de celui qui vit désormais reculé dans les Landes.

Cette plus longue attente pour produire à nouveau de la musique s’explique par le choix de vie de Flo. "Pendant très longtemps je pensais que je ne ferais plus du tout de musique" déclare ce dernier. "Je pensais être un jardinier, devenir un permaculteur, et je pensais créer un festival. C’est toujours quelque chose qui m’habite et cet été je lance mon association Le monde des rêves, qui a pour but de valoriser et soutenir des projets où on plante des arbres et crée des mondes alternatifs. Je pensais vraiment que je n’allais faire que ça, je ne pensais pas du tout que je remonterais sur scène. Il a fallu que je mûrisse et que je sache exactement où j’irais".

Son retour à la musique a été encouragé par les retours positifs de ses amis à Paris sur ses récentes compositions affirme l’ancien membre des Fréro Delavega.

1 images
© Nicolas Tucat / AFP

Une aventure humaine et intérieure

Rêveur Forêveur est finalement à l’image de Flo Delavega : solaire, paisible, et hippie. La production a aussi été alternative puisque l’album a été enregistré principalement dans la grange du chanteur mais aussi dans une cabane à Fontainebleau et… dans un van.

"C’est une aventure avant tout humaine. Tout ce que je veux entreprendre depuis les Fréro c’est mettre le cœur comme premier guide, et donc tous les petits rêves d’enfant que j’ai en tête j’ai envie de les incarner" justifie-t-il à ce propos.

L’invitation au voyage, à entreprendre tant sur la route que de manière introspective, se réalise jusqu’à l’intérieur de l’album avec des cartes postales distillées à la place du livret traditionnel. Avec Rêveur Forêveur, Flo Delavega aurait enfin trouvé son île, "ce lieu intime où naissent nos rêves, l’inspiration et où on peut retrouver un peu la paix et l’harmonie".

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK