Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Faute de coiffeurs… Le petit électro dédié à la coiffure cartonne

Les salons de coiffure qui ne sont toujours pas ouverts " motivent " le particulier à tenter de se faire une coupe maison… Même si ce n’est pas la meilleure idée. Chez une grande enseigne, on a calculé l’impact du virus sur les ventes de matériel, au sens large, de coiffure.

C’est une information de nos confrères de Sud Presse qui consacrent plusieurs pages sur le sujet de réouverture des salons de coiffure, c’est l’un des sujets que Cyril développe ce matin dans la revue de presse du 8/9.

Le réel boom : ça fait long sans coiffeurs !

Premier enseignement, c’est davantage le matériel pour hommes qui cartonne écrit le quotidien : les tondeuses à cheveux d’une part et les tondeuses " mixtes "aussi plus efficaces pour la barbe, le nez, les oreilles.

Comparaison de deux ventes

Les ventes comparées de la même période entre 2019 et 2020 mais encore début du mois 2020 et 2021, depuis que l’on sait que les coiffeurs ne peuvent rouvrir en ce début d’année ", nous dit Janick De Saedeleer, porte-parole de l’enseigne à nos confrères de Sud Presse. En un an, l’enseigne a vendu + 65% de tondeuses pour cheveux, + 18% pour les tondeuses mixtes. Pour les femmes, on note aussi une augmentation des ventes de 8% pour les fers à lisser. ou encore 42% de plus pour les sèche-cheveux, indique encore la porte-parole au quotidien.


►►► A lire aussi Les coiffeurs interdits de pratiquer, mais… Plutôt faciles à engager à Bruxelles


A chacun son métier !

Couper ses cheveux version maison, ce n’est peut-être pas la solution rappelle Sud Presse. Les coiffeurs le déconseillent en tout cas : un maçon n’est pas pédicure. Notons que la situation des coiffeurs devrait être évoquée très prochainement par le conseil de sécurité qui pourrait, selon les règles strictes, leur offrir la possibilité de retrouver leurs clients. Le Comité de concertation a demandé au conseil d’experts d’établir " un calendrier de réouverture " et " d’identifier les secteurs où des protocoles plus stricts et des mesures sanitaires supplémentaires étaient nécessaires. Et côté clients que côtés professionnels du secteur, on est demandeur ! Au risque de se blesser ou de louper complètement sa coupe, patientez "Attendons les coiffeurs" et détendez-vous lance David Jeanmotte.


►►► A lire aussi Les astuces de David Jeanmotte pour se détendre en ce début d’année.


L’article complet est à découvrir dans les éditions Sud Presse de ce jeudi 14 janvier.

Les titres à la "Une" de vos quotidiens

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK