Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Éric Jean-Jean rassemble un siècle d’anecdotes insolites sur la variété française

L’animateur et présentateur Éric Jean-Jean était l’invité du 8/9 et de Serge Vanhaelewyn sur Viva+ pour présenter son livre Histoires insolites de la chanson française, qui vous plonge dans les coulisses de la variété française de 1902 à 2020 accompagnées d’anecdotes personnelles.

À travers ce livre, Éric Jean-Jean vous offre un passionnant voyage dans l’histoire des tubes qui ont fait la légende de la chanson française. Le fruit de nombreuses rencontres au fil de 30 ans de carrière.

Saviez-vous qu’à ses débuts, Claude François jouait du tambourin sous le nom de Koko ? Que Vianney s’est lancé dans un périple Paris-Berlin à vélo pour promouvoir la sortie de son album en Allemagne ? Ou que Soprano est le premier rappeur français à avoir rempli un stade ?

Entre histoires, confidences et anecdotes, ce livre vous plongera dans les coulisses de la musique de 1900 à aujourd’hui et vous donnera une vue d’ensemble sur notre patrimoine musical.

Le virus de la musique et de la radio

Éric Jean-Jean mélange dans cet ouvrage histoires insolites et souvenirs privés liés à la chanson française, lui qui est aussi animateur radio et télé en France.

Ce livre est donc pour l’animateur de 53 ans, "une histoire d’amour avec la musique en général et la chanson française". Il a souhaité effectuer cette compilation comme "révision" de ses connaissances en musique. "Et puis il y a cet amour de la radio qui a fait toute la différence" suggère-t-il.


►►► À lire aussi : Christopher Bayemi, alias "Luther" : "Depuis que je suis petit, les seuls comédiens noirs, ils sont en Angleterre ou aux USA"


Comme beaucoup d’animateurs, il a aussi été infecté par le virus de la radio dès sa tendre enfance. "Du premier habitant de la maison qui se levait jusqu’au dernier qui se couchait, il y avait ce poste de radio qui grésillait sur les grandes ondes" se souvient-il. "On écoutait la radio et moi j’étais beaucoup plus intéressé par les gens qui passaient les disques à la radio que ce qu’ils passaient. Petit à petit cela m’a aussi intéressé et j’ai pensé : 'Pourquoi pas à mon tour être dans le poste de radio'".

Les changements en musique

Ce livre signé Éric Jean-Jean balaie tous les grands succès radio de la chanson française : de 1902 à 2020.

Il évoque entre autres le grand succès de Petit Papa Noël de Tino Rossi, une chanson tirée du film Destin de Richard Potier, paru en décembre 1946. Le triomphe de cette chanson est largement dû au contexte politique puisque la France sort à peine de la Seconde Guerre mondiale quand ce film est diffusé pour la première fois. "Toutes les chansons qui étaient autorisées par le gouvernement de Vichy, celui de la collaboration, étaient des chansons religieuses. Cette chanson, qui était une chanson de Noël mais pas religieuse, a été poussée par le ministère de la communication pour devenir le succès qu’elle est devenue" explique l’animateur radio de 53 ans.

Il pointe malgré tout la triste histoire relatée dans la version originale de cette chanson. "C’est l’histoire d’un petit garçon qui attend son papa qui visiblement ne reviendra pas de la guerre et cela a été modifié en Petit Papa Noël".

Autre changement notoire d’un grand succès de la chanson française : L’enfant au tambour de Nana Mouskouri, titre pour lequel la chanteuse garde ses lunettes au grand dam de son producteur. "Elle était très dans l’esprit de Joan Baez, des artistes des années 70 aux États-Unis. Elle n’en avait rien à faire de porter ou non des lunettes et le producteur trouvait que ce n’était pas assez sexy. Elle les a gardées et aujourd’hui c’est sa signature vestimentaire".

Les enregistrements chaotiques

L’histoire de la chanson française c’est aussi des destins tragiques et des enregistrements fastidieux.

Mike Brant a notamment connu beaucoup de difficultés à chanter Laisse-moi t’aimer. "Il ne parlait pas le français. C’est un chanteur israélien qui a eu une vie très chaotique. Il mettra d’ailleurs fin à ses jours de manière tragique. Il ne supportait pas la célébrité qu’il a connue" rappelle à ce propos Éric Jean-Jean. "On lui avait écrit mot à mot, en phonétique, tous les passages qu’il devait chanter. Je pense que pour lui c’était un exercice très difficile. Mike Brant est un ancien soldat qui a vécu une vie assez étrange, découvert par une dame importante pour la musique en France, Monique Le Marcis, patronne des programmes de RTL. Elle va décider qu’il a la voix qu’il faut et que ses chansons sont formidables. Mais lui, il n’est pas du tout taillé pour la route. Les femmes se jettent sur lui quand il est en public. Au début, il en profite un petit peu, mais après, il ne comprend rien à ce qu’il se passe et le supporte de moins en moins".

Éric Jean-Jean a vécu lui-même un tournage d’émission difficile dans Voix sur Berges sur France 3 en 2005, une émission inspirée de Hep Taxi. "Je reçois Doc Gynéco. C’était fin de matinée, il était très en forme. Il avait un mug carton plein de whisky. L’odeur a imprégné la voiture et est restée dedans pendant toute la matinée. Le tournage a été un peu pénible pour les autres invités".

Le succès de Lorie

L’animateur français évoque aussi le premier succès de Lorie, Près de moi, lancé par un confrère, Vincent Perrot.

"Il présente une émission qui s’appelle Studio 22, que j’ai la chance de présenter aujourd’hui qui s’appelle Le Grand Studio (NDLR : sur RTL France). Le papa de Lorie, Dominique Pester, s’occupe de l’infrastructure de ce Grand Studio. Lorie, on la voit débuter sur cette scène et c’est Vincent Perraud qui fait le lien avec celui qui deviendra son producteur. Il cherche une jeune artiste pour faire une Britney Spears française. C’est comme cela qu’elle arrive dans les bras de Johnny Williams qui devient son producteur et lui fait connaître le succès" raconte-t-il.

Des anecdotes étonnantes comme celle-ci, vous en trouvez des centaines dans Histoires insolites de la chanson française.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Écoutez Viva + en DAB + et via le player radio.

Rejoignez la communauté Viva + sur Facebook : facebook.com/groups/vivaplusrtbf

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK