Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

En 2020, de nombreux sportifs se sont illustrés dans leur discipline respective : Eby Brouzakis fait le bilan

Du football en passant par le basket féminin et le cyclisme, Eby Brouzakis chroniqueur du 8/9 et journaliste sportif fait le bilan sportif de l’année 2020 et des évènements qui l’ont interpellé : une synthèse forcément subjective.

La synthèse de "Eby" dans le désordre

Son 1er évènement marquant fût l’interruption le 8 décembre dernier par l’arrêt du match entre le PSG et Basaksehir en Ligue des champions. L’arbitre assistant de la rencontre avait désigné l’entraîneur adjoint de Bassak en employant le mot negro. "Je ne peux pas affirmer avec certitude que l’arbitre est raciste. Mais ce qu’il a dit participe au racisme banalisé. Et les joueurs ont franchi un palier dans le bon sens en envoyant un signal fort."


►►► A lire aussi Une asbl visant à combattre le racisme va voir le jour en Belgique sous le nom de "Stop Racism in Sport"


En foot toujours, on notera le 8-2 du Bayern contre Barcelone en Ligue des champions le 14 août dernier. Le Bayern qui a aussi signé le quintuple cette année-là.

  • En cyclisme, Tadej Pogacar renverse son compatriote Primoz Roglic le 19 sept en effectuant une démo dans la planche des belles filles. Et il finit par remporter le Tour de France.

►►► A lire aussi Primoz Roglic et Tadej Pogacar se partagent le titre de cycliste de l’année en Slovénie


  • En F1 Lewis Hamilton a remporté le 25 octobre le Grand Prix du Portugal et a battu le record de victoire en GP de Michael Schumacker.

En basket féminin, "notre équipe nationale de hockey est en pleine reconstruction en misant sur des jeunes mais il faudra attendre avant de la voir performer. En attendant, coup de chapeau aux Belgian Cats."

L’équipe nationale de basket composée notamment d’Emma Meseman et Julie Allemand prennent les 2 premières places à la sportive 2020. L’équipe a été élue équipe de l’année, le coach, Philippe Mesdagh a été élu coach de l’année devant notamment Roberto Martinez et Philippe ClémenT et elles ont pris cette année un troisième ticket pour l’Euro et une première qualif olympique.

Une pensée aussi pour Wout van Aert en cyclisme qui gagne Milan San Rémo et les Strade Bianche. Armand Duplantis qui a pris 3 records du monde à la perche, la belle histoire de Chloé Caulier qui après un burn-out est devenue vice championne d’Europe de bloc en escalade.

Une bien triste année avec des sportifs qui nous ont quittés : "Ils sont nombreux. J’aurais pu vous parler de Rensenbrink que je n’ai pas vu jouer mai qui est une légende à Anderlecht. L’ancien cycliste reconverti Nicolas Portal mort à 40 ans. Le Sénagalais Diop parti à 42 ans. L’âge de son départ m’a interpellé Mais je note celui de Kobe Bryant. Le basketteur mort à 41 ans avec sa fille dans un accident d’hélicoptère. Et puis plus récemment, le départ de Diego Maradona. Le gars était dopé, violent, misogyne, en lien avec la mafia. Mais son talent était énorme. Cela n’excuse rien.

On pardonne bien plus facilement aux légendes. Cela a un côté injuste, mais c’est la vie

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK