Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Emma Daumas revient avec un nouvel album : "Je me sens comme une exploratrice de la musique"

Emma Daumas était l’invitée du 8/9 pour son nouvel album L’art des naufrages, paru le 15 janvier, produit indépendamment et qui plonge cette artiste exploratrice dans un univers bien différent que celui de ses débuts.

Vous découvrez Emma Daumas en 2002 lorsqu’elle participe à la deuxième saison de La Star Academy. Elle est éliminée en demi-finale face à Nolwenn Leroy.

Aujourd’hui, l’interprète du tube Tu seras, vous présente son nouvel album : L’art des naufrages. Dans ce nouveau disque, Emma partage avec nous les grandes joies et peines de la vie.

Cet album composé de 10 titres a vu le jour grâce à un crowdfunding, un financement participatif du public.

Un album fruit d’un long cheminement artistique

Dix ans après son dernier album studio, l’art des naufrages émane d’un long processus comme le raconte Emma Daumas. La fin de son contrat avec Universal ne se termine pas de manière satisfaisante pour les deux parties. "Sur la fin on ne peut pas dire que la collaboration était extrêmement fluide, tout simplement parce que j’ai envie d’évoluer dans ma musique et j’ai l’impression qu’on attend plutôt de moi que je fasse ce qui marche et ce pourquoi j’ai été connue. Moi je suis quelqu’un qui explore énormément des univers différents. Je me sens comme une exploratrice de la musique" dévoile-t-elle.

C’est ainsi que démarre sa "deuxième carrière", celle d’une artiste indépendante, d’abord plus intime, se replongeant beaucoup dans l’écriture pour prendre du galon en tant qu’auteure-compositrice, en s’appuyant sur son mentor Maxime Le Forestier qui la prend sous son aile. "Il m’a dit : 'Quand tu sortiras de chez moi tu sauras écrire tes chansons toute seule'" se souvient-elle.

Elle signe ensuite sur le label Abacaba de Danièle Molko, la cofondatrice des Francofolies de La Rochelle. Au décès de cette dernière, l’ancienne demi-finaliste de la Star Academy monte son propre label et crée ce nouvel album.

Une exploratrice aux multiples talents

Ce cheminement artistique a amené Emma Daumas à changer radicalement d’univers par rapport aux succès de ses débuts. Avec le titre Les jeunes filles en fleurs, elle nous emmène dans une balade légère et poétique sur le pouvoir des fleurs.

Je me sens comme une conteuse d’histoires aujourd’hui, que ce soit en chanson ou même sur d’autres expériences que j’ai vécues.

C’est notamment le cas sur un roman qu’elle a écrit en 2016 ou sur des projets d’arts contemporains. "Il est toujours question de raconter des histoires qui nous rassemblent les uns avec les autres je pense que c’est la mission des artistes de traduire quelque chose de très inconscient et diffus que sont les émotions et sentiments humains et de les partager avec le public. Aujourd’hui, je me sens totalement épanouie dans cette démarche" sourit-elle.

Les émotions, elle les a trouvées grâce à un projet de concert pour une personne dans… une cabine de plage. "J’avais vraiment envie de rencontrer les gens, l’humain" confie-t-elle. "Il y avait quelque chose de très fort et direct, on a tous été un peu intimidé par la situation et je pense que cette première approche très émotionnelle a nourri ce projet". Vient alors un spectacle baptisé L’art des naufrages qu’elle monte pour le festival d’Avignon en 2019, qui donne ensuite son nom à l’album.

"L’art des naufrages", le phénomène de résilience

La plage titre de l’album, L’art des naufrages, avant l’arrivée prochaine du clip, dispose quant à elle d’une lyrics video illustrant l’activité de l’éco-aventurière Anaëlle Marot travaillant contre la pollution des milieux marins qu’Emma Daumas a rencontrée. "Elle a décidé de transformer son indignation en action positive et de monter le Projet Azur : elle a parcouru le littoral méditerranéen pour ramasser les déchets et organiser des ramassages, fédérer les associations et sensibiliser sur son passage. J’ai trouvé que sa démarche était très belle et transformer son indignation en action positive c’est exactement le message de l’art des naufrages, un message de résilience : les naufrages (de la vie) nous poussent à plus de créativité et d’adaptabilité" explique-t-elle.


►►► À lire aussi : Ykons, heureux du succès de son nouveau single, épate avec une douce version de "Sequoia Trees"


Cette vidéo rassemble ainsi à la fois l’univers de l’artiste que celui de l’aventurière. "Je suis ravie d’apporter une dimension écologique à ce projet" se réjouit-elle.

1 images
Emma Daumas aux NRJ Music Awards en 2005 © Pascal Guyot – AFP

Le retour à la Star Academy

Pourrait-on toutefois retrouver un univers plus rock’n’roll comme sur son premier album, qu’elle a sorti à ses 19 ans ? "Je pense que je suis encore assez rock’n’roll dans mon genre mais peut-être qu’on mettra de nouveaux riffs de guitare car j’aime voyager et explorer et je ne sais jamais où la vie me mènera" lance l’auteure-compositrice-interprète de 37 ans.

Emma Daumas est aussi la mère de deux enfants et ils sont les premiers à écouter le travail de leur maman. Ses deux progénitures ont par contre récemment découvert les images de leur maman à la Star Academy"Quand Endémol a remis les images sur YouTube ma fille s’est un peu plus plongée dedans et elle est impitoyable : 'Maman pourquoi tu danses comme cela, c’est ridicule, pourquoi tu avais cette tenue, cette coiffure'" révèle-t-elle amusée par ces réactions.

L’artiste reste évasive sur sa participation à l’émission anniversaire des 20 ans de la Star Ac. Apprenant que Mario Barravecchia avait confirmé sa présence, elle lâche tout de même : "Je croyais qu’on ne pouvait pas le dire".

Avant de retrouver Emma Daumas sur les traces de ses premiers exploits, découvrez son nouvel univers avec L’art des naufrages.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK