Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Elie Semoun, fan de la Belgique et de Sara De Paduwa

L'humoriste Elie Semoun était l'invité du 8/9 pour la présentation de son nouveau spectacle Elie Semoun et ses monstres, qui passe le 11 mars à Mons et le 6 mai à Woluwe-Saint-Pierre. Découvrez cette interview où l'humoriste confie son amour pour la Belgique... et pour Sara De Paduwa !

Danser une valse avec l'urne de sa mère, vous faire découvrir un Tinder pour racistes, confier des enfants à un djihadiste repenti… Avec son humour cynique et mordant, Elie Semoun dévoile notre monstruosité.

Elie Semoun et ses monstres a été co-écrit avec sa complice de toujours : Muriel Robin !

Elie Semoun aime tous les Belges

Elie Semoun venait de tester les fameux lacquemants avant son interview dans Le 8/9. Il est resté fidèle à lui-même pour justifier avec humour cet essai culinaire : 

Je crois qu'ils ont mis un produit à l'intérieur donc je suis obligé de dire que la Belgique est le plus beau pays du monde et que j'aime tous les Belges

Elie, fan de Sara De Paduwa... mais pas du Grand Cactus

L'humoriste français a vécu trois mois à Bruxelles, en Belgique pour Ducobu 3 et y a découvert Sara De Paduwa: "Quand j'allumais la télé je voyais son charmant sourire. Et je voyais aussi une émission que mon amie de l'époque aimait beaucoup qui s'appelle Le Grand Cactus. Certains sketchs je les aurais raccourcis alors qu'elle - bon c'est une Belge - elle trouvait cela drôle".

Fabian Lecastel réplique : "J'espère que Jérôme De Warzée regarde l'émission !" 

Elie Semoun, qui confiait aussi être passionné de jardinage et de plantes, n'avait pas manqué de demander à Sara De Paduwa si elle était célibataire après que celle-ci remarque un sens douteux au titre du livre Pelouse interdite que l'humoriste avait publié en 2018.

Des monstres qui ont besoin d'amour

Outre ces petites blagues, il a donc évoqué ce spectacle au micro de Cyril, avec un thème qui selon lui aurait pu s'appliquer à ses autres one-man show. Elie Semoun et ses monstres dévoile l'être humain avec ses failles et sa mauvaise foi, bref, le côté obscur de ses personnages.

L'humoriste assure qu'il ne se met aucune limite, notamment avec la caricature de Xavier, une personne handicapée, qui veut quitter son foyer familial. Elie Semoun ne se moque aucunement, il souhaiter éclairer le public sur la sensibilité de ces personnes : "Ce ne sont pas des monstres les handicapés évidemment, mais des monstres qui ont besoin d'amour. Quand on a besoin d'amour, on peut sembler monstrueux, on peut faire peur".

En bref, son spectacle est un peu à l'image de la société actuelle, qu'il pointe comme très violente, notamment sur les réseaux sociaux.

Il relate aussi sa vie à travers ses personnages dans ce nouveau spectacle, notamment lorsqu'il danse avec l'urne de sa mère.

Retrouvez ce spectacle d'Elie Semoun le 11 mars au Théâtre Royal de Mons et le 6 mai à Bruxelles au Centre Culturel de Woluwe-Saint-Pierre.