Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Eddy de Pretto vit un rêve fantasmé depuis longtemps !

Eddy de Pretto était avec nous pour nous présenter son premier album Cure.

Classé dans le Tip Top depuis plusieurs semaines avec son single Fête de trop, Eddy de Pretto est la révélation masculine francophone de ces dernières semaines dont tout le monde parle.

En 15 titres, entre pop et rap, il nous dépeint son univers fait de mensonges, d’amour, de sexe, de banlieue…

Et le voilà qui arrive en studio, il est bel et bien là enfin presque là ... Que c'est tôt quand même !? ... le ton est donné - les interviews oui mais un peu plus tard svp ! Eddy - The Eddy de Pretto est avec nous. 

Eddy est un amoureux des mots - son style ? Difficile à dire - un style aux multiples coutures. 

Il y a quelques mois tout le monde vous a encensé - à part "Libération" - vous êtes ainsi du jour au lendemain dans la lumière. "cool" - "Oui je suis content" - "c'était fantasmé depuis bien longtemps" ! En un coup d'un seul et hop . Mais derrière ça il y a eu beaucoup d'étapes. "Les choses se sont faites un peu délicatement avant ce coup de projecteur". 

Du rap - du booba - ... des influences plurielles pour faire mon ADN musicale. 

Votre look est travaillé ? C'est une recherche personnelle et non professionnelle. Ce n'est que par affinités. C'est très décontracté. Au niveau des clips on dirait que c'est fait en mode simple. Oui c'est un choix, c'est voulu. 

Le concert est épuré lui aussi - c'est voulu pour que l'on se concentre sur les textes - le son - et sur mes hanches !!!! Et oui ça bouge bien - ça bouge énormément des hanches ! Rire...

Rdvs le 5 mai aux Nuits Botanique (Bruxelles), en juillet aux Ardentes (Liège), en août aux Solidarités (Namur).

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK