Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Eby Brouzakis impressionne ses collègues du 8/9… en musique !

Le journaliste sportif de la RTBF, Eby Brouzakis, était l’invité du 8/9 pour… jouer deux morceaux en live : After The Gold Rush de Neil Young et une chanson extraite de son propre EP, Oh My Girl. Une prestation tout en sincérité qui a complètement charmé ses collègues.

Eby Brouzakis a commencé la guitare à 17 ans, seul en autodidacte. Et puis il s’est mis à chanter. Avec un papa pasteur il a d’abord appris à chanter dans les églises. Et puis il a créé son propre groupe dans la région de Chimay.

Plusieurs dizaines de concerts plus tard, il décide de jouer seul pour revenir à l’acoustique comme ses héros Bob Dylan, Ben Harper, Neil Young. Puis il apprend l’harmonica, la basse et le piano, toujours en autodidacte et il sort en 2011 un EP de 5 titres, The Old Good Way centré sur le blues, le folk et la country. My Mother Said chanson dédiée à sa maman, passe sur Classic 21, VivaCité et La Première et The Land Between sur ces deux dernières radios.

Depuis, son activité musicale est un peu creuse avec une vie partagée entre le boulot et les enfants. Eby n’a jamais eu la prétention de devenir un héros de la musique. Juste se poiler, sachant que son vrai job est aussi son autre passion.

Un rêve d’enfance

Vous ne rêvez pas. Il s’agit bien d’Eby Brouzakis qui se tient dans l’espace réservé aux artistes sur plateau du 8/9. Le journaliste sportif de la RTBF, chroniqueur dans Le 8/9 et aux commentaires des matchs de football en radio sur VivaCité s’investit aussi dans un autre domaine qui lui tient à cœur : la musique.

"J’avais plusieurs rêves étant petit : le premier c’était devenir footballeur pro, il n’y a pas moyen, j’étais trop nul. Journaliste pro, je crois que cela va un peu, et le troisième rêve c’était de percer dans la musique : un manque de talent et de conviction peut-être" dévoile le journaliste et musicien.

Un peu trop modeste notre Eby. Certes il n’a peut-être pas fait son trou dans la musique comme il l’espérait à son adolescence, mais il a déjà sorti un EP comme signalé précédemment. Il y chante l’amour envers les femmes de sa vie : sa maman, sa femme et ses filles, mais "avec une tendance naturelle au spleen" constate-t-il. "Je pense être assez extraverti dans la vie de tous les jours et en musique je suis plutôt mélancolique, c’est assez paradoxal".

Une prestation qui a ravi ses collègues

Les auditeurs et téléspectateurs les plus attentifs du 8/9 auront déjà remarqué qu’Eby Brouzakis, en véritable passionné, apportait toujours une fine analyse musicale sur les artistes qui passaient dans l’émission avant son Regard sport du lundi matin.

De fil en aiguille, Cyril lui a proposé de venir se produire lui-même dans l’émission, d’autant plus que le journaliste et artiste ne cache pas son envie de refaire un album. "J’ai eu la chance de faire quelques dates et concert et je sortais à chaque fois de là avec le sentiment que c’était une place que je voudrais occuper davantage" confie-t-il, même si sa ville de famille et son travail occupent déjà la majeure partie de son temps.


►►► À lire aussi : Océana épate une nouvelle fois Le 8/9 avec une reprise saisissante de "Je te promets"


L’appel est donc lancé !

En attendant de pouvoir développer son projet musical, Eby Brouzakis a repris After the Gold Rush de Neil Young, dans Le 8/9. Cette chanson engagée, pourtant écrite en 1970, fait terriblement écho à l’actualité : elle évoque un homme qui quitte la terre pour vivre sur une autre planète car il y a épuisé toutes ses ressources.

Il a ensuite bercé de son timbre nasillard et étouffé, proche justement de celui de Neil Young, les oreilles de ses collègues avec Oh My Girl, une des chansons figurant sur son EP et écrite pour son épouse. Deux prestations qui ont complètement séduit le plateau !

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK