Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Découvrez Tim Dup, le dernier phénomène de la chanson française

Il est l'une des dernières sensations de la chanson française, le chanteur Tim Dup était l'invité du "8/9" pour parler de son nouvel album "Qu'en restera-t-il ?", sorti depuis le 10 janvier.

C'est une découverte qu'on vous propose ce matin dans le 8/9. Vous ne le connaissez peut-être pas encore et pourtant Tim Dup a déjà sorti un album et a écrit et composé des chansons pour Louane et a chanté avec des artistes comme Raphaël ou encore Patrick Bruel. De son vrai nom Timothée Duperray, il a même décroché l'an dernier une première nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Révélation Scène".

Qu'en restera-t-il ? est son second album. Il y partage ses inquiétudes et ses espérances sur l'homme.

Le Visage de la Nuit, Après eux et Je te laisse sont les trois premiers extraits de ce nouvel LP.

Après un passage aux Francofolies de Spa à l'été 2018, Tim Dup sera en concert le 16 avril à Bruxelles au Botanique.

Un univers musical entre chanson française, hip-hop et électro

Tim Dup a 25 ans et se situe pourtant loin des standards de la variété actuelle. Il propose des chansons pleines de poésie. Son univers a lui est fortement influencé par la chanson française des années 70 ou 80 au niveau des textes auquel on ajoute un phrasé hérité du hip-hop et une touche instrumentale électro : un univers comparable au collectif français Fauve.

Pour arriver à développer un tel univers, Tim Dup a donc puisé dans de nombreuses influences. Il confie : "c'est beaucoup d'étapes de vie, de constructions musicales, d'écoutes, de curiosités. Je pense qu'on est aussi une génération qui écoute énormément de choses. Je crois qu'on le sent dans mon projet, il y a de la chanson, particulièrement sur le titre "Je te laisse" parce que j'ai voulu m'y repréciser davantage mais évidemment qu'il y a aussi du hip-hop de l'électro, un peu de tout parce qu'on est nourrit par cela".

Tim Dup fan de... Alain Souchon

Le chanteur se situe donc loin des chanteurs de sa génération, mais pour lui, il ne s'agit pas d'une question de maturité de proposer une telle musique à son âge :

Je ne crois pas que la maturité soit incompatible avec la jeunesse.

Il poursuit : "Je ne sais même pas d'ailleurs si c'est plutôt de la maturité ou plutôt de la contemplation, la prise d'un certain temps. Aujourd'hui c'est vrai que la lenteur, la poésie, la contemplation, ce sont des choses qui ne sont pas forcément à la mode. Mais j'ai aussi une immense part d'enfance et je crois que quand on est artiste il y a de l'enfance inévitablement en nous".

Justement les artistes qui l'inspirent énormément "ce sont des artistes qui sont restés des gosses" lance-t-il. Parmi ceux-ci, il cite Alain Souchon, qui a sorti récemment son dernier album"J'aime ce côté un peu coquin qu'il a dans ses chansons encore à 70 ans passés, j'espère que cela va me suivre aussi" affirme-t-il.

Une inspiration tirée de ses voyages

Tim Dup puise aussi son inspiration dans les phénomènes de société et ses nombreux voyages pour écrire ses textes. Un sujet qui le touche particulièrement à son âge est bien entendu la protection de notre planète.

"Après la fin de tournée du premier disque, j'ai eu besoin de faire du vide pour me remplir à nouveau. Il n'y a pas le choix, quand on voyage et quand on voit le monde qu'il y a autour de nous, et qu'on se rend compte que cette planète n'est pas forcément dans un bel état" raconte-t-il.

Le chanteur évoque un peu plus ses voyages et révèle ainsi une part de sa personnalité : "ce qui m'a marqué le plus c'est le changement de perspective que cela permet d'avoir et la nuance que cela apporte. J'adore aller dans un pays et découvrir une autre langue, une autre culture, une autre façon de voir la vie les gens, la musique, la mort".

"La musique donne énormément de sens à ma vie"

Tim Dup a été très actif sur son second album, endossant plusieurs rôles pour le réaliser : "j'écris, je compose et je fais de la production aussi. Toutefois, ce disque on l'a travaillé à plusieurs avec Damien Tronchot et Renaud Letang à l'arrangement et avec l'apport d'autres personnes comme Guillaume Poncelet".

De manière générale, Tim Dup livre un message assez sombre dans ce second disque sur notre avenir. Il commente ce choix : "aujourd'hui force est de constater qu'on n'est pas dans un monde de bisounours, ce serait se voiler la face". Il nuance toutefois :

Je trouve qu'il y a aussi plein de choses qui donnent de l'espoir, notamment la musique me donne énormément de sens dans ma vie, ce côté partager des choses, trouver des vecteurs d'émotion et partager cela avec des gens, cela donne pas mal de réponses.

Si vous souhaitez découvrir pleinement l'univers de ce chanteur, rendez-vous donc le 16 avril au Botanique à Bruxelles.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK