Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

De nombreux Belges ont opté pour un séjour dans un camp naturiste cet été

Selon la Dernière Heure, alors que le secteur du tourisme dans sa globalité fait face avec le coronavirus à l’une des crises les plus douloureuses de son histoire, il y a un acteur, plus petit et plus insolite, qui tire son épingle du jeu, celui du camping naturiste. C’est un des sujets de la revue de presse que Cyril a développé ce matin dans le 8/9.

Les camps de naturistes star de l'été même masqués

"Privés de voyages au long cours dans des destinations exotiques, de nombreux Belges et Français ont opté pour des vacances plus calmes et plus proches de la nature en choisissant un séjour dans un village naturiste" annonce Cyril. Président du pôle tourisme et naturisme d’Atout France, Jean-Philippe Pavie a d’ailleurs accueilli un certain nombre de touristes belges au domaine Aranoutchot situé à Vielle-Saint-Girons, dans les Landes écrit le quotidien. 

De nombreux Wallons cette année : “Depuis la deuxième moitié de juillet, on est quasi complet.. D’habitude, on accueille également des clients allemands, flamands et néerlandais. Mais cette année, nous avons essentiellement des Français et des Wallons". note encore le quotidien.

A tout âge : on trouve dans les camps aussi bien des personnes retraitées que des couples avec de jeunes enfants.

Après analyse, cette année, il y a plus de couples avec enfants que d’autres années.

►►► À lire aussi Bredene ferme la seule plage naturiste de la Côte belge durant un an

Il faut dire qu’avec son cadre de rêve et la météo assortie, le gestionnaire a les bonnes cartes en main. Toujours selon les infos de la DH, depuis la deuxième moitié de juillet, les camps sont  quasi complet. On y rencontre  de nombreux Wallons cette année. Habituellement, les camps accueillent des clients allemands, flamands et néerlandais. Mais cette année, ils ont essentiellement des Français et des Wallons

Avec une météo clémente depuis le début de l’été et la chance de disposer de grandes terrasses et de grands espaces où la distanciation sociale peut plus facilement être respectée. sans compter sur les très grandes plages. "Les voisins les plus proches sont à quatre kilomètres donc ils peuvent offrir de l’espace et de la tranquillité à leur clients” conclut Cyril.

 

Plus d'infos dans le 8/9

L'article complet est à découvrir dans la revue de presse de ce jeudi matin.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK