Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Gérard Darmon, président du jury du 19ème Festival du Film Méditerranéen de Bruxelles

L'acteur Gérard Darmon est le président du Festival du Film Méditerranéen à Bruxelles et était dès lors de passage dans "le 8/9" sur Vivacité ce 2 décembre.

Vous l'avez vu au cinéma dans "Le grand pardon", "La Cité de la peur", "Astérix Mission Cléopâtre" ou "Le cœur des hommes" et en télé dans la récente série "Family Business" mais c'est en tant que président de festival que Gérard Darmon s'arrêtait dans le 8/9 !

Jusqu'au samedi 7 décembre, le 19e Festival du Film Méditerranéen de Bruxelles (aux cinémas Le Palace et Aventure mais aussi à Bozar), qui a ouvert ses portes le 29 novembre, met à l'honneur la richesse multiculturelle belge et bruxelloise au travers de films, d'ateliers, de concerts ou d'un marché.

 

"Agréablement surpris par la fréquentation du festival"

Si ce passage en tant que président de jury peut sembler être une première pour Gérard Darmon, l'acteur n'en est pourtant pas à sa première à cette place : "ce n'est pas du tout la première fois. Je commence à m'habituer à cette place de président, va falloir que je me méfie un peu" annonce-t-il sur le ton de l'humour.

Il décrit le but de son travail à une telle position : "il s'agit de regarder les films avec un jury de 5 personnes, d'en discuter, et de faire un palmarès et de décerner un prix spécial du jury".

Si l'acteur a accepté cette offre de présidence, c'est pour la sensibilité qu'il a pour le sujet, étant d'origine algérienne et pour son attrait pour "le cinéma de la Méditerranée".

"Je suis très agréablement surpris par la fréquentation de ce festival. Il y a beaucoup de monde. On sent que c'est un festival qui est déjà établi et que les gens aiment. J'aime bien le côté cinéma de LA Méditerranée car il y a plusieurs Méditerranée. On a vu un film turc, serbe, algérien" confie-t-il.

Il ajoute :

ce sont des films qui parlent de la liberté d'expression, d'intégration, la tolérance. Ce sont des valeurs qui me tiennent à cœur et c'est la raison pour laquelle j'ai accepté cette présidence.

Une carrière avec plus de 70 films au compteur

Avec une carrière qui a démarré début des années 1970 et qui se poursuit encore maintenant, Gérard Darmon a joué dans environ une septantaine de films et séries télévisées. 

Lorsqu'il n'est pas derrière l'écran, en tant que président de jury, il concède avoir été ébloui par un rôle mais sans pour autant regretter de ne pas avoir eu l'occasion de le jouer. "Parfois on se dit "c'est un rôle magnifique" mais cela s'arrête là".

Il poursuit :

Il ne faut pas toujours regarder dans l'assiette du voisin. Il faut être satisfait. C’est la meilleure façon d'être heureux : être satisfait de ce qui nous arrive et de ce que nous vivons.

Il détaille : "quand vous êtes bien avec votre conscience et que vous faites les choses avec passion et au maximum comme vous le pouvez, vous avez la conscience tranquille".

L'acteur est évidemment aussi connu pour sa voix grave et sombre, une voix qui a fait sa popularité mais qu'il assure ne pas avoir cherché à énormément travailler : "quand j'ai voulu faire du théâtre, j'ai essayé de voir ce qu'était cette technique. Une voix, ça se travaille mais c'est derrière moi tout cela. Je ne passe pas mon temps à me demander si j'ai une belle voix".

Après toute cette carrière, Gérard Darmon assure ne pas chercher un rôle dont il rêverait en particulier : "c'est un métier d'enfant donc il faut garder son âme d'enfant. Mais je n'ai pas de tels projets. Le cinéma, c'est une rencontre, avec un réalisateur, avec une histoire, et puis vient ce qui vient".

"La chance d'être dans des films qui ont marqué des générations"

On note pourtant un léger tournant dans la carrière de l'acteur qui a désormais 71 ans, avec notamment sa participation à la série "Family Business" sur une plateforme de streaming bien connue, ou bien dans ses nombreuses apparitions dans le divertissement d'Alain Chabat, "Burger Quizz". Plan de carrière ou hasard des projets ?

L'acteur répond : "je ne sais pas si c'est le hasard. c'est simplement des choix. C'est beaucoup de refus et puis beaucoup d'acceptations, et puis une façon de se déterminer, de dire qui on est et les gens le perçoivent ou pas, et vous êtes populaires ou pas".

Il poursuit son raisonnement :

moi apparemment, je récolte certainement, sans paraître prétentieux, une espèce  d'honnêteté intellectuelle que j'ai toujours voulu avoir en faisant ce métier. C'est la chance aussi d'être dans des films qui ont marqué des générations, ce qu'on appelle des films cultes : "La Cité de la Peur", "Astérix", "Le cœur des hommes". Je suis très heureux de ça très franchement.

Si vous souhaitez voir Gérard Darmon à Bruxelles et assister aux projections du Festival du Film Méditerranéen, c'est jusqu'au 7 décembre. Pour plus d'infos, consultez la page www.cinemamed.be

L'acteur sera de retour sur les écrans en 2020 dans le film "Brutus vs César" de Kheiron, humoriste et réalisateur, venu dernièrement dans "le 8/9".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK