Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Dany Brillant sur Charles Aznavour : "Un maître de l’art mais aussi un maître de la vie"

Dany Brillant était l’invité du 8/9 pour présenter son album hommage à Charles Aznavour : Dany Brillant chante Aznavour, un disque où l’artiste français a transposé les textes de son mentor dans son univers latino.

Vous avez tous en tête les tubes de Dany Brillant : Suzette, Quand je vois tes yeux ou Tant qu’il y aura des femmes.

Fan de Charles Aznavour, qu’il a rencontré plusieurs fois au cours de sa carrière, Dany Brillant nous propose un nouvel album où il reprend les standards de son maître, de La bohème à La Mamma, de Je m’voyais déjà à Emmenez-moi

Pour éviter de copier Charles Aznavour, Dany Brillant a adapté son univers à la danse : salsa, rumba ou tango.

L’hommage du fan à l’idole

Dany Brillant détaille le choix d’un album hommage à l’auteur-compositeur-interprète franco-arménien, décédé en 2018 : "Je trouvais il y a un an ou deux ans qu’on ne parlait pas beaucoup de Charles Aznavour par rapport à la grandeur de son œuvre et de ce qu’il a laissé dans la chanson française et j’avais envie de lui rendre hommage".


►►► À lire aussi : Gilles Legardinier : "Je pars toujours d’un sentiment qui me touche"


Depuis ses 11 ans, Dany Brillant est devenu un fan incontournable de Charles Aznavour après l’avoir vu en concert à l’Olympia en 1977. "11 ans ce n’est pas tellement l’âge pour apprécier les textes d’Aznavour mais je l’ai vu sur scène et j’ai été bluffé, j’ai eu un choc et je ne m’en suis jamais remis" lance-t-il.

Il fait ensuite la connaissance du chanteur 20 ans plus tard. "Cela fait partie des grandes rencontres de ma vie, il m’a toujours suivi et toujours donné beaucoup de conseils. En fait c’est mon maître" déclare-t-il tout en précisant le but de cet album :

C’était juste une façon de lui dire tout l’amour que j’avais pour lui et de rendre hommage à son œuvre parce que c’est le chanteur français le plus connu au monde.

Un exemple à suivre

Dany Brillant a été inspiré par les textes et la musique de Charles Aznavour mais le personnage en lui-même lui a apporté beaucoup. Tous deux ont en effet dû faire face à certains détracteurs.

"Aznavour a eu 17 ans de bide" rappelle-t-il.

Il est donc non seulement un maître de l’art mais aussi un maître de la vie.

Il développe : "Malgré tous les sarcasmes qu’il a traversés, car il a eu beaucoup de détracteurs, il a tenu bon et a réussi autour de 40 ans. C’est donc vraiment l’exemple qu’il faut suivre quand on commence un métier, dans n’importe lequel d’ailleurs. Il faut tenir bon, être patient, et ne jamais abandonner".

S’attaquer à un mastodonte de la chanson française comme Aznavour reste un risque à prendre, même si l’on s’appelle Dany Brillant. L’artiste français ne se soucie pas du regard d’autrui et de vouloir réaliser des tubes radio.

"Je fais ces chansons parce que je trouve d’abord que ce sont des chefs-d’œuvre. Il ne fallait pas que je fasse la même chose sinon cela aurait suscité la comparaison. J’essaie d’amener les chansons à moi et celles d’Aznavour sont assez mélancoliques. Quand on écoute La Bohême, c’est quand même une valse lente, mais je trouve qu’il y avait toujours une joie de vivre dans ses chansons donc j’ai choisi ce côté plus solaire. C’est pour cette raison que je trouvais que cela marchait bien sur des rythmes de salsa" se défend-il.

2 images
© Fethi Belaid / AFP

Un album approuvé par la famille Aznavour

Plus qu’une nécessité de rendre hommage, c’était aussi une bénédiction et un encouragement de la famille du chanteur franco-arménien. "Quand vous faites un projet, l’univers vous envoie des signes favorables ou non favorables" estime Dany Brillant qui ne croit pas au hasard.

Il y a un an et demi, l’artiste était assis sur la terrasse du Café de Flore à Saint-Germain avec son directeur artistique pour discuter de son prochain album. Dany Brillant part sur un album de salsa pour la raison suivante : "Vu la période anxiogène que l’on traverse, je trouve que la musique latine a des vertus de redonner de l’énergie aux gens". Son directeur artistique l’invite à essayer un album tribute à Aznavour et Dany hésite devant l’enjeu. "À ce moment-là, je vous jure que c’est vrai, Katia Aznavour (NDLR : qui chante en duo avec lui sur Que c’est triste Venise) passe sur la terrasse du Café de Flore à Saint-Germain. Je lui parle du projet, elle me donne son accord et après j’ai appelé ses frères, Nicolas et Misha et toute la famille était enchantée que je fasse l’album" révèle-t-il.

Un prochain album hommage prévu

Outre les rythmes latinos, Dany Brillant a toujours véhiculé un côté crooner, admiratif de l’époque des Frank Sinatra ou Dean Martin. L’artiste français a transposé le son si particulier de cette époque dans l’album Dany Brillant chante Aznavour. "Les micros de l’époque des années 40-50 sont des micros à lampes. Je suis allé chercher ces micros-là car je trouve que cela donne des voix très chaleureuses, un peu à l’ancienne mais qui prennent toutes les subtilités de la voix" dévoile-t-il.

Toujours avec cette ambiance années 40 et 50, Dany prévoit un second album hommage à Charles Aznavour mais cette fois avec un côté swing. "Aznavour c’est tellement vaste. Il a 1000 chansons, au moins 600 tubes. Et je trouvais qu’un album cela ne suffisait pas, il fallait faire au moins un double album" argumente-t-il au sujet de cet album qui devrait cette fois contenir des tubes comme Mes emmerdes ou For me, formidable.

Deux albums qui seront 'déjà en haut de l’affiche' ?

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK