Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Comment bien faire sauter le bouchon pour éviter les catastrophes !

À Noël, les urgences voient chaque année affluer de nombreux blessés, parfois graves. Un bouchon de champagne, en fin d’année cet objet du quotidien se transforme parfois en armes capables d’infliger de graves blessures. C'est l'un des sujets de nos confrères de la DH les sports + développé par Cyril dans le 8/9 de ce jeudi 24 décembre. 

Le "Champagne" peut vous emmener aux urgences

Les bouchons de champagne, le geste est à lui seul l’emblème d’un réveillon explique Cyril.

Mais déboucher une bouteille de champagne ne se fait pas à la légère. D’abord pour ne pas verser la moitié du breuvage sur la moquette de Mamy, ensuite pour ne pas envoyer le bouchon directement dans l’œil de Tonton André. Un projectile qui peut atteindre les 40 km/h et qui peut occasionner de sérieux dégâts : décollements de rétine, cécité temporaire…nous explique le quotidien.

Ce n’est pas hyper-fréquent mais il n’est en effet pas rare de voir arriver des patients blessés de cette façon, confie le quotidien.

Chaque année durant les fêtes, les hôpitaux des quatre coins du pays voient en effet de nombreux patients victimes de sévères coupures, de décollements de la rétine, d’étouffement ou de fractures. Pour que le réveillon ne vire pas au cauchemar, mieux vaut être prudent rappelle encore nos confrères.

Retrouvez les autres précautions à prendre dans l'article complet qui est à découvrir ce jeudi 24 décembre dans les éditons de la DH les sports +

Ce sont souvent des blessures légères mais il est arrivé que des patients perdent l’usage d’un œil à cause d’un tel accident !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK