Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Claudio Capéo sur son album italien : "Il n’aurait pas été pareil si on l’avait enregistré en France"

Claudio Capéo était l’invité du 8/9 pour présenter son nouvel album franco-italien Penso a te, un album qui comprend des reprises des standards de la chanson italienne ainsi que des inédits.

Dans ce nouvel album, Claudio Capéo rend hommage à ses racines : l’Italie. Le chanteur reprend notamment les plus grandes voix de la chanson italienne : Eros Ramazotti, Zucchero, Umberto Tozzi… mais aussi des titres incontournables comme Bambino, Come Prima, Caruso ou encore Viva con me de Paolo Conte.

Claudio Capéo interprète aussi de nouveaux inédits et des duos : Mamma, Ciao mia bella, Porte d’Italie…

Cet album vous fait voyager au soleil à travers les paysages de l’Italie et respire le partage et la convivialité !

Le retour de Claudio Capeo dans The Voice

Vous avez pu découvrir en live deux extraits du nouvel album de Claudio Capéo dans le Live 3 de The Voice Belgique. Le chanteur français d’origine italienne a interprété E Penso a te ainsi qu’une reprise de Senza una Donna avec Jonas Gomes et Mateo Rodriguez. L’artiste de 46 ans a savouré ce trio : "J’ai passé un super bon moment, ils sont adorables" déclare-t-il, ajoutant avoir été aussi bluffé par Jérémie Makiese.


►►► À lire aussi : Orlane et Jonas de The Voice Belgique révèlent les meilleurs enseignements de leurs coachs


Venir sur le plateau de The Voice fait inévitablement ressurgir des souvenirs à Claudio Capéo, lui qui a participé à la 5ème saison de la version française. "J’ai toujours eu cette angoisse du plateau The Voice parce que ce n’est pas rien, c’est le contexte, le début, alors que je faisais de la musique bien avant tout cela. C’étaient les premières télés et angoisses, les premiers textes à apprendre par cœur" confie celui qui n’est pas allé plus loin que les battles mais qui a finalement pu faire décoller sa carrière grâce à ce passage. "The Voice m’a permis de comprendre et de me rendre compte de ce qu’était le vrai stress, angoissant, mais bénéfique pour le futur".

Trouver l’équilibre entre vie privée et professionnelle

Claudio Capéo est bien la preuve que s’arrêter tôt dans le télécrochet ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas possible de percer dans l’industrie musicale. Le chanteur et accordéoniste a enchaîné les tubes depuis 2016 avec Un homme debout, Ça va ça va, Riche, ou encore Que dieu me pardonne"On a une équipe qui est formidable, et qui permet d’aller aussi loin" se réjouit-il, même s’il concède avoir pensé arrêter sa carrière il y a quelques mois.

Il explique : "J’ai des coups de ras-le-bol ou l’envie de revenir aux sources, à l’essentiel. Au final je me demande pourquoi, je m’ennuierais, je n’en ai pas envie. On court tout le temps dans tous les sens, on ne s’arrête jamais, je ne vois pas les enfants grandir. Bien sûr c’est super, on vit de notre passion, c’est merveilleux. Mais avais-je vraiment envie de repartir sur les routes, refaire de la promo, des albums ? Refaire de la musique oui, mais à ce rythme-là, je n’en étais plus sûr".

Pour le grand bonheur du public l’ancien talent de The Voice France est donc bien de retour mais espère trouver un équilibre idéal entre vie privée et professionnelle.

Le parfum et la nostalgie de l’Italie

Son retour, il le marque donc avec cet album Penso a te, paru fin 2020, qui revisite des grands standards de la chanson italienne. Claudio Capéo révèle comment il a choisi les chansons qui figureraient sur l’album : en fouillant dans les cassettes audio de son père. "J’ai un papa qui vient du Molise, dans un petit village qui s’appelle Bonefro, et ma maman est sicilienne. Quand j’étais petit, on partait tous les ans en Italie, avec la Fiat Tempra et ses cassettes audio : Viva Italia, Forza Italia, Italia 2002 etc. On a fouillé un peu là-dedans et il y avait largement de quoi faire, énormément de belles chansons italiennes" résume-t-il.

Travaillant notamment avec l’auteur-compositeur Davide Esposito et le réalisateur Regis Ceccarelli, le chanteur français vous fait ressentir une vraie 'dolce vita' à travers les enregistrements et clips de cet album.

Claudio souhaitait d’ailleurs absolument enregistrer cet album dans la Botte pour imprégner le son et son équipe de l’ambiance, à la sortie du premier confinement. "C’était déjà compliqué, on ne pouvait plus se voir et ne plus rien faire, on bossait à distance, on a écrit et tout fait à distance et finalement cela a été une idée assez merveilleuse de partir à Florence et de se retrouver confinés mais en Italie, dans un studio tous ensemble, testés avant et vraiment rester ensemble sans sortir" se souvient-il. "On a passé des moments merveilleux, je pense que cet album n’aurait pas été pareil si on l’avait fait en France, de studio en studio, à Paris dans les caves. En Italie, c’était merveilleux : on était une petite dizaine et on a ri tout le temps, on a mangé la pasta, bu le vino et la musica sempre".

Un album qui rend fier ses parents

Un tel album a évidemment comblé les parents de Claudio Capéo. "Mon père est très heureux, il en a pleuré et pleure encore, et ma maman aussi parce qu’ils pensaient que je n’étais pas fier de mes origines. Effectivement, quand tu as 14 ans, tu laisses cela un peu de côté : je n’avais plus envie de parler italien, j’avais un peu honte de tout cela. Finalement à 46 ans aujourd’hui, je me suis dit que je m’étais complètement trompé car ce sont mes origines, ce que j’ai dans le sang, c’était un petit cadeau (pour eux)" dévoile-t-il.

Ce cadeau il le fait aussi à ses fans qui semblent ravis. Malgré la crise, l’artiste français aurait déjà vendu plus de 100.000 copies de Penso a te. La musique adoucit les mœurs comme on dit, et nul doute qu’un tel engouement pourrait s’expliquer par ce besoin d’évasion que nous offre la chanson italienne.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK