Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Clara Luciani : "Le confinement m’a permis de faire un album très dansant et très solaire"

Clara Luciani, invitée du 8/9 en juin 2021, est l'une des artistes confirmés pour l'émission Rendez-vous Grand Place sur La Une à l'occasion des 50 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce programme présenté par Maureen Louys et Walid, fait office d’ouverture à une année de festivités. Cette fête est placée sous le signe de la solidarité : les artistes se mobilisent pour faire appel à l'entraide suite aux inondations qui ont touché les Belges cet été.

► Pour apporter votre aide à vos concitoyens, rendez-vous sur la plateforme ensemblesolidaires.be

Nous fêterons ensemble les 50 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec Rendez-vous Grand Place qui mettra une nouvelle fois à l'honneur les artistes francophones qui font rayonner la FWB à travers le monde. Dans une ambiance festive, talents confirmés et talents émergents se succèderont sur scène pour vous faire danser aux sons de leurs univers.

Barbara Pravi, Eddy de Pretto, Lubiana, Charles, Noé Preszow, Mustii, Doria D, Delta, Saule, Cali, Antoine Délie mais aussi Clara Luciani ont répondu présent.

Cette dernière a sorti il y a quelques mois son nouvel album Cœur, un disque très festif avec des textes à l’inverse plus introspectifs et mélancoliques, réalisé en réaction à la période morne et sombre du confinement. Cet hymne à la joie, un souffle de liberté et un cœur qui bat à l’infini, sera aussi présenté le 8 novembre au Cirque Royal et le 9 mars 2022 à Forest National.

Un album en réaction au confinement

Vous avez déjà pu découvrir Le reste, le premier extrait de ce nouvel album de Clara Luciani, l’histoire d’une rupture amoureuse dont on garde uniquement les bons souvenirs.

Cette manière de faire le deuil d’une relation sentimentale est même devenue une sorte de philosophie affirme-t-elle : "Je pense que c’est la clé du bonheur".

Le bonheur, elle a donc pu le partager sur son album, et pendant même sa réalisation. La chanteuse française a en effet pu s’entourer de nombreux amis, masqués, lors de l’enregistrement en studio pendant le confinement. "C’était important pour moi de les réunir autour de ce projet-là parce qu’on a fait l’album dans un moment où on était privé des gens qu’on aimait. J’avais donc cette chance inouïe d’inviter des gens en studio dont 18 violonistes, et cela faisait un bien fou ce regroupement de personnes".

Cette parenthèse pandémique a été compliquée à vivre pour l’artiste de 28 ans mais l’a inspirée pour son second album. "Cela m’a permis de faire un album très dansant et très solaire et je pense qu’il aurait été différent s’il n’y avait pas eu cette période aussi sinistre. Je l’ai vraiment écrit en réaction à ce qu’on a vécu".

Le soutien de Julien Doré

Si elle s’est entourée de différents musiciens pour l’album Cœur, Clara Luciani a par contre tout écrit et composé, et pas question que quelqu’un d’autre ne modifie "la moindre virgule" à ses paroles. L’écriture des textes est d’ailleurs "ce qu’il y a de plus précieux" pour elle.

Elle écrit également pour d’autres artistes, comme Julien Clerc, et collabore avec Julien Doré. L’interprète de Nous chante notamment en duo avec elle sur Sad & Slow dans l’album Cœur.

L’ancien vainqueur de La Nouvelle Star soutient en réalité Clara Luciani depuis l’explosion de son tube La grenade. Il a même fait une promotion originale du nouveau disque de sa protégée. "Il est un peu un grand frère choisi, quelqu’un d’extrêmement bienveillant, qui m’a écouté parfois de longues heures parler de mes doutes, des angoisses que j’avais quand La grenade a commencé à faire du bruit" confie-t-elle. "Je crois que j’ai beaucoup de chance de l’avoir rencontré parce que même si c’est un milieu très excitant et que je suis hyper heureuse de faire ce métier, il y a quelque chose aussi d’un petit peu violent dans tout cela, auquel je n’étais pas forcément préparée". La jeune artiste de 28 ans se montre en effet mal à l’aise de voir son image et sa voix être diffusés partout et constamment.

L’amour de la danse et de la variété française

La force de Clara Luciani est un peu à l’image de Stromae : elle parvient à jouer avec les contrastes, en proposant une musique entraînante contenant des paroles parfois très dures. Cœur, plage titre de l’album, évoque ainsi en réalité les violences conjugales malgré une rythmique disco.

"J’ai toujours refusé de choisir entre le dansant et le grave" déclare l’artiste. "Pour moi le 'dansant' ne veut pas forcément dire le 'joyeux'. Je pense qu’on peut avoir envie de danser, parce que c’est une espèce de pulsion presque animale et que cela ne veut pas dire forcément que l’on se marre".


►►► À lire aussi : Valentin Musso ravive le passé douloureux et méconnu de la Suisse dans son nouveau thriller


À 28 ans, Clara adore danser et s’affirme comme une fan de la variété française, pourtant souvent décriée par sa génération.

"Dans le monde dans lequel j’évolue en ce moment, il y a une espèce de parisianisme un peu snob vis-à-vis de la variété et je n’ai jamais eu honte d’aimer Dalida ou Claude François" remarque-t-elle. "Je trouve qu’ils sont de grands artistes. L’idée était de leur rendre hommage et de dépoussiérer un peu le style".

La crainte de tomber dans l’oubli

S’il est donc très dansant et offre un soupçon de nostalgie des années disco, l’album Cœur se clôture sur des notes plus sensibles avec Au revoir. Cet extrait a été inspiré par l’angoisse du confinement, un épisode qui aura marqué l’histoire de l’humanité.

J’ai été terrifiée de me dire que je n’aurais peut-être jamais la chance de remonter sur scène.

"Je suis très angoissée et j’ai la chance de pouvoir écrire des chansons parce que je transforme mes angoisses d’un coup de baguette magique en musique. Ce n’est pas que cela arrête complètement de me faire peur mais cela adoucit mes angoisses".

Cet album dédié à son grand-père qui l’a quittée il y a peu de temps, devrait aussi dissiper les angoisses du confinement. Comme notre chroniqueur musical Bruno Tummers l’a annoncé, ce disque devrait remporter un énorme succès. Et si Cœur était le premier album 'du monde d’après' ?

Retrouvez Clara Luciani et plein d'autres artistes dans Rendez-vous Grand Place ce vendredi 24 septembre dès 20h20 sur La Une. 

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK