Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Cinq idées reçues sur le comportement et les aptitudes des animaux

Alyssia Delré pointe ce 31 juillet cinq clichés sur les aptitudes des animaux dans Le 8/9 continue sur l'éléphant, l'autruche, le poisson rouge et le chat.

Après avoir abordé la veille cinq mythes sur le corps humain et son fonctionnement, Alyssia Delré présente cinq idées reçues sur les animaux et leur comportement.

Les éléphants n'ont pas peur des souris

On connaît bien-sûr le grand éléphant qui a peur de la petite souris. En réalité, il n'en est rien. "Plusieurs expériences faites dans des zoos ont prouvé que les éléphants n'avaient pas peur du tout des petites souris" assure Alyssia Delré. On a introduit des souris dans leur enclos et ceux-ci n'ont pas réagi à leur présence.

Cette croyance populaire viendrait "sûrement de l'effet comique utilisé dans les bandes dessinées de la grosse bête qui a peur de la petite bête" estime la chroniqueuse.

Toutefois, l'éléphant a bien peur d'une petite bête et elle est encore plus petite que la souris. Il s'agit de l'abeille : "L'Université d'Oxford a déjà fait le test de passer un son de bourdonnement d'abeilles et les éléphants en ont apparemment super peur".

Des chercheurs de l'Université de Floride ont également constaté que l'éléphant n'aimait pas les fourmis car celles-ci peuvent s'introduire plus facilement dans sa trompe selon le Telegraph.

Les éléphants ont vraiment une excellente mémoire

L'expression 'avoir une mémoire d'éléphant' est très répandue et à raison. En effet, Alyssia certifie que "plusieurs études ont démontré que les éléphants ont une excellente mémoire".

Dans les années 1950, le zoologiste allemand Bernhard Rensch "a appris à un éléphant à faire la différence entre une bo^te marquée d'un carré avec de la nourriture et une autre vide marquée d'un cercle. Un an après il s'est souvenu de celle dans laquelle il y avait de la nourriture" révèle-t-elle.

Les pachydermes ont notamment une très bonne mémoire visuelle, ce qui leur permet de retenir le visage d'un humain qui aura pris soin d'eux ou des lieux où se trouvent l'eau et la nourriture par exemple.

Les autruches ne mettent pas la tête dans le sable quand elles ont peur

L'expression 'adopter la politique de l'autruche' est par contre fausse par rapport à son lien avec l'animal. Une autruche ne met jamais sa tête dans le sable en cas de danger contrairement à la croyance véhiculée déjà par Pline l'Ancien dans son Histoire naturelle.

À l'inverse, l'autruche, pour se défendre ou fuir, peut donner de puissants coups de pattes et peut courir jusqu'à 70 km/h justifie Alyssia.

Si on pense également parfois voir sa tête dans le sable, c'est un effet causé par de fortes chaleurs où l'animal place plutôt sa tête proche du sol.

L'autruche met uniquement la tête dans le sable pour chercher de la nourriture et vérifier le bon état de ses œufs en période de couvaison.

Les poissons-rouges n'ont pas une petite mémoire

Autre expression qui ne se vérifie pas, celle 'd'avoir une mémoire de poisson rouge'.

"Les recherches ont montré que les poissons ont une mémoire d'une portée de plus ou moins trois mois et qu'ils sont capables d'apprendre même rapidement à se sortir d'un piège et de s'en souvenir plusieurs mois après" détaille Alyssia à ce sujet.

Il s'agit de l'étude du biologiste australien Culum Brown de l'Université de Macquarie.

Les chats ne retombent pas toujours sur leurs pattes

On croit enfin que les chats retombent toujours sur leurs pattes. Ceux-ci possèdent en effet la faculté de retomber très souvent sur leurs pattes, mais quand la hauteur de laquelle ils tombent n'est pas assez grande, "ils n'ont pas le temps de se retourner et donc il leur arrive de se casser la figure de temps en temps".

Leur physionomie et leur système nerveux (calcul de la chute, colonne vertébrale flexible lui permettant de se retourner facilement, queue en balancier et musculature pour amortir le choc) et expliquent leur propension à retomber presque systématiquement sur leurs pattes.

Un chat risque toutefois des conséquences très graves s'il tombe de plusieurs mètres de haut, une fois la vitesse maximale atteinte durant la chute car il ne pourra pas amortir le choc.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK