Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Chine : ils construisent un immeuble de 10 étages en moins de 29 heures

28 heures et 45 minutes : c’est le temps qu’il a fallu à une société de travaux publics chinoise pour ériger un bâtiment de 10 étages. Aaron vous dévoile cette construction hallucinante dans son Image du jour.

Il fut un temps où les Belges pouvaient construire un réseau ferroviaire de plusieurs milliers de kilomètres en Chine en l’espace de 7 ans. Au 21e siècle, le rapport de force semble s’être inversé. On connaît désormais l’efficacité architecturale de l’Empire du Milieu, notamment lorsque le pays dirigé par Xi Jinping a érigé un hôpital d’une capacité de 1000 lits en moins de deux semaines face à la première vague du covid-19.

Et les prouesses urbanistiques ne s’arrêtent pas là pour les Chinois : la société de travaux publics Broad Group a dernièrement édifié un immeuble de 10 étages, baptisé Living Building, en 28 heures et 45 minutes dans la ville de Changsha, en province de Hunan, renseigne le magazine d’architecture britannique Dezeen.

Une méthode de construction sur base de blocs préfabriqués

Cette entreprise a mis en ligne le 13 juin dernier une vidéo retraçant l’évolution en accéléré de la construction. Broad Group a souligné que la méthode utilisée pour obtenir un résultat aussi rapide se basait sur une "installation très simple sur site" et s’étalait sur la période "la plus courte au monde". On aperçoit en effet l’agencement de modules en acier inoxydable préfabriqués en usine, d’une taille standard de 12 mètres de long sur 3 de haut et 2,44 de large, identique à celle des containers.

Ces blocs ont ensuite été amenés sur place alors qu’ils étaient préalablement garnis de l’intérieur et qu’ils disposaient déjà des raccordements électriques, précise Ouest France. Ils sont aussi équipés de cloisons rabattables et pouvant se transformer en sol, fenêtre ou balcon. Lors de l’assemblage, les ouvriers n’ont plus qu’à serrer les boulons et raccorder l’eau et l’électricité ajoute le quotidien français.

La société à l’origine du projet avance qu’une telle méthode de construction, conçue en 2009, est applicable à des édifices encore plus majestueux et vertigineux comme des gratte-ciel de 200 étages.

Cette approche est à la fois rapide et moins onéreuse mais serait tout aussi sûre et efficace. Broad Group estime ainsi qu’elle est "dix fois plus légère et 100 fois plus résistante que les structures classiques", notamment face aux tornades et tremblements de terre, des catastrophes naturelles que connaît régulièrement la Chine.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK