Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Canicule : la consommation d'eau explose au sein des ménages

Chef, un p’tit verre on à soif… La ritournelle est connue. Mais elle prend tout son sens au regard des fortes chaleurs qui étouffent littéralement la Belgique depuis bientôt une semaine. Cyril a pointé ce matin dans le 8/9 un sujet de la DH sur cette chaleur étouffante qui a des répercussions importantes sur la consommation en eau des ménages.

600 millions de litres d’eau par jour

Cyril développe : "les Belges se ruent sur leurs robinets, prennent parfois plusieurs douches par jour pour se rafraîchir ou se débarrasser d’une sueur bien incommodante, remplissent leurs piscines ou arrosent leurs jardins pour tenter de sauver les rares brins d’herbe encore verdoyants…".

Sur la seule journée de samedi, 1,4 milliard de litres d’eau ont été consommés en Flandre. Soit une hausse de 17% de la consommation par rapport à une journée estivale classique. Presque un record.

Côté francophone, on constate là aussi une forte hausse de la demande en eau courante. Au sein de la Société wallonne des eaux, responsable de l’alimentation de 70% du territoire wallon, on dit ne pas avoir de données quotidiennes sur la consommation. Toujours d’après la DH "À titre individuel, cela représente 164 litres d’eau par habitant, par jour. Soit près de 40 litres en plus par rapport à une journée classique" complète Cyril.

Faire une comparaison entre régions est périlleux

Selon la Dernière Heure, la situation n’est pas comparable à celle observée en Flandre et en Wallonie car Bruxelles n’a pas ou peu d’activité agricole ou horticole sur son territoire. De plus, un nombre considérable de Wallons et Flamands viennent travailler chaque jour à Bruxelles et, par conséquent, y consomment de l’eau. Les congés du bâtiment viennent de se terminer et certaines entreprises du secteur, très actives à Bruxelles, nécessitent un fort apport en eau. Ce qui peut faire gonfler les chiffres. "Certaines communes flamandes et wallonnes ont déjà décidé de restreindre la consommation. S’il n’y sera plus possible, durant un certain temps, de laver sa voiture, on pourra toujours y boire un grand verre d’eau fraîche." conclut Cyril

L’article complet est à découvrir dans les éditions de la Dernière Heure de ce mercredi matin.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK