Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Beaucoup moins de célébrations de mariages qu'auparavant mais pourquoi ?

De mars à juin 2020, 13.679 mariages ont été célébrés en Belgique. Comparé à la même période en 2019, c’est une baisse de… 52,63% ! Ce chiffre monte même à 59,80% pour la Wallonie. "Pour nous, c’est 100% de mariages en moins", réagissent les responsables d’un secteur à l’agonie. C'est un des sujets que Cyril a pointé ce matin dans le revue de presse du 8/9 qui évoque cette énorme diminution.

À cause du covid-19...

15.195 mariages en moins en Belgique ! 

Cyril développe l'article de Sud Presse : "On s’en doutait et les chiffres du Registre national nous le prouvent". De mars à juin 2020, durant la période du Covid-19, le nombre de mariages célébrés en Belgique a été très faible. Pour la même époque, l’an dernier, on en avait recensé 28.874.

Cette année, c’est 13.679, soit 15.195 de moins, une baisse vertigineuse de 52,63% ! La région la plus touchée est la Wallonie avec 59,80% de mariages en moins alors que cette période de quatre mois est celle de l’année où l’on se marie le plus.

"Tous les métiers qui font en sorte que le jour du mariage, pour bon nombre de personnes, soit le plus beau de leur vie, sont aux abois. Pis, on peut même écrire à l’agonie".

 

 C’est une catastrophe !

Ainsi s'exprime Frederik Stock, le patron d’une société qui dirige trente-deux employés, propriétaire de trois salles de mariage, le Palais de Plume à Ittre, le Grand Salon et le Classic Domain à Beersel. " Ils sont tous en chômage temporaire. Quand le lockdown a été annoncé en mars, nous avions de la nourriture pour 1.000 personnes dans notre frigo. On a tout jeté. Là, avec l’annonce du CNS de ce lundi, c’est fini pour 2020. On pensait pouvoir rouvrir en septembre, avec dix-neuf mariages prévus. On a maintenant du plomb dans les chaussures. On ne sait rien dire aux clients.

 

Un téléphone qui n’arrête pas de sonner

"Là, ce n’est plus possible. Il peut y avoir 100 personnes à l’église. Puis, la Première Ministre parle d’une réception avec 10 personnes. Pour nous, une réception, c’est l’apéritif ! Ce n’est pas le dîner et la soirée dansante qui suit. Quand je pense que les restaurants peuvent accueillir 50 clients ! Là, j’ai une salle avec des plafonds deux fois plus haut, qui peut accueillir 350 personnes en respectant les règles".

 

L'article complet est à découvrir dans les éditions Sud Presse de ce jeudi matin.

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK