Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Avez-vous déjà pensé à vos vacances d'été ?

Comme tous les matins Cyril a épluché vos quotidiens dans le 8/9.

Parmi les sujets qui font la une de la presse écrite ce mardi matin, Cyril a pointé un sujet du journal Le Soir sur les belges qui attendent la fin du déconfinement pour réserver les vacances. On le sait, le secteur du tourisme voit venir, lentement, la fin du tunnel. Les opérateurs attendent des précisions sur les modalités de voyage. Les réservations   en Belgique semblent cartonner. 

Qui ira en vacances et où ?

Cyril explique que pour les professionnels du tourisme, les perspectives s’éclaircissent. Tous attendent avec impatience le menu du Conseil national de sécurité de ce 3 juin et espèrent que le déconfinement des voyages y sera traduit en mesures claires et rapides. Car la demande se précise. De manière très variable.

Du côté de l'équipe, Sarah est à l'affût et partira en Corse mais ne se prendra pas la tête si elle doit annuler. Notre chroniqueur musical Bruno n'a toujours pas réservé ses vacances et aimerait que les pays se coordonnent pour qu'il puisse réserver. Fabian le Castel travaillera beaucoup cet été et notamment sur Vivacité. Il ne prendra donc pas vraiment de vacances et restera en Belgique confie t-il à Cyril. 

Mais Cyril poursuit en expliquant que ça commence à frétiller, il y a des demandes de renseignements, de l’intérêt ",informe le vice-président francophone de l’association des tour-opérateurs . " On voit la lumière au bout du tunnel ", enchaîne Wencke Lemmes (Brussels Airlines).

On peut également découvrir dans l'article que certaines agences disent déjà vendre pour juillet, d’autres disent que juillet-août, c’est mort . Koen van den Bosch, le CEO de l’association des agences de voyages en Flandre, se montre encore plus prudent : " On fait à peine des réservations, il faut d’abord une perspective sur le où, quand, comment on pourra voyager ". Maguy Leocatha, une indépendante qui gère une agence à Forest (Bruxelles), a d’autres craintes. Rouverte depuis le 13 mai, elle se demande comment fonctionner pleinement sans aide des institutions pour faire revenir son personnel qui est toujours en chômage. Pour trouver plus de satisfaction, il faut se tourner vers les opérateurs locaux. L'article complet est à lire dans votre quotidien Le Soir de ce mardi matin.

 

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK