Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Antoine Delie reprend Dalida et réinterprète en live le titre qui l'a propulsé à The Voice France

Antoine Delie, le candidat belge finaliste de The Voice France, était l'invité du 8/9 pour revisiter Laissez-moi danser de Dalida et pour une reprise qui l'a fait connaître : La pluie d'Orelsan et Stromae.

Découvert dans The Voice Belgique en 2015 en intégrant l'équipe de Chimène Badi, le montois Antoine Delie s'est récemment illustré dans la version française du télé-crochet.

Dans l'équipe de Marc Lavoine, Antoine s'était qualifié pour la finale grâce à son interprétation de SOS d'un terrien en détresse de Daniel Balavoine

Même si Antoine ne remporte pas The Voice France, son parcours musical ne fait que commencer. Le chanteur prépare un premier album dont la sortie est prévue pour mars 2021.  

Antoine a repris en live dans Le 8/9, le tube de Dalida : Laissez-moi danser. Dans Le 8-9 continue, il a proposé sa version de la chanson La Pluie d'Orelsan et Stromae, titre avec lequel il a rejoint l'équipe de Marc Lavoine aux blind auditions.

Un album pour 2021

Antoine Delie confirme la préparation de son premier album pour 2021 mais sans pour autant livrer d'autres informations à ce sujet. "C'est sûr qu'avec tout ce qu'il se passe lié au Covid-19 c'est compliqué pour le planning mais on y travaille et j'ai hâte de montrer tout cela" déclare-t-il. "Quand on prépare un album on travaille plein de chansons et au final il y en a plein qu'on garde et d'autres qu'on ne garde pas pour une cohérence. C'est une sélection importante à faire mais j'ai envie de préparer le meilleur album possible".

Le chanteur belge, malgré le déconfinement progressif, a la chance de pouvoir faire de nombreux concerts cet été, principalement en France. "On a fait un concert dans le Sud, près de Paris, en Vendée. C'est vrai qu'on bouge pas mal avec certains talents de The Voice pour le Summer Tour 2020. On a de la chance. On est très peu nombreux à pouvoir le faire donc c'est énorme de pouvoir rencontrer le public car on est passé à la télé lors du concours mais on n'a pas eu l'occasion de voir le public".

En effet, les dernières manches de The Voice France, pour respecter les mesures sanitaires, se sont déroulées à huis-clos en studio, sans public, avec uniquement les talents, les coachs et les animateurs.

"Le public m'aide à me donner à fond"

Antoine Delie commente d'ailleurs cette version inédite de The Voice : "C'est assez spécial, c'est un autre exercice mais je l'ai plutôt bien vécu car c'était un moment unique pour moi et c'était quand même un très bon moment, très spécial mais on s'adapte et on est content de pouvoir le faire car dans certains pays comme aux États-Unis, ils n'ont pas eu cette chance. Ils ont dû chanter avec un fond vert depuis chez eux".

Le chanteur belge confie que malgré l'enjeu, il aurait préféré avoir le public autour de lui pour la finale. "On a tendance à croire que c'est plus stressant avec du public mais moi le public m'aide à me donner à fond donc j'avais peur de ne pas réussir à tout donner  et que cela fasse un peu comme une répétition car j'ai tendance à être un peu en-dessous en répétition. Mais finalement l'adrénaline est là car on se rend compte qu'on est quand même en demi-finale et finale de The Voice France donc cela a été".

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK