Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Amateur de viande de gibier, le prix devrait baisser dans les prochains jours

La saison de la chasse est ouverte mais les restaurants sont fermés et cela aura certainement un impact sur le coût de la viande de gibier. Alors… La biche se vendra-t-elle au prix de la saucisse ? C’est l’un des sujets à découvrir dans les colonnes de l’avenir que Cyril développe dans la revue de presse du 8/9.

Surstockage : le prix du gibier au plus bas ?

Cyril décortique l’info des colonnes l’avenir : on le sait, les restaurants ont donc été contraints de fermer. Or, c’est là aussi que l’on écoule les produits de la chasse : petit et gros gibiers. "Résultat, les grossistes se posent des questions sur la façon d’écouler ces produits saisonniers, d’autant que la concurrence étrangère est très rude."

Est-ce pour autant que le chevreuil sera au prix de la saucisse ?

L’idée est de maintenir le prix du gibier à un prix raisonnable sauf que la situation ne concerne pas uniquement la Belgique, il y a des restaurants fermés dans plein d’autres pays. Il y a donc un stock massif de viande de gibier qui va se retrouver à un prix cassé et ce n’est donc pas certain que tous les producteurs soient tous logés à la même enseigne écrivent les éditions de l’avenir.

L’horeca est un gros consommateur de gibier

L’avenir explique également qu’il faut voir comment les autres acteurs vont se comporter. Mais alors comment écouler le surstockage ? "Nous allons travailler avec les grossistes qui livrent dans les boucheries mais également avec les grandes surfaces. Tout en sachant que certaines enseignes préfèrent des produits meilleur marché. Mais nous défendons notre qualité."

Donc, avant d’acheter, regardez aussi d’où provient le gibier note encore l’avenir

L’article complet est à découvrir dans les éditions de l’avenir de ce mardi 20 octobre.

Pour plus d’info, suivez Le 8/9

D’autres nouvelles ont émaillé la presse du jour, notamment dans la DH qui titre : "nous ne sommes pas certain de pouvoir vous soigner", dans Le Soir on notera plutôt le côté positif avec en titre : "cette deuxième vague est très grave mais on est mieux préparé déclare le nouveau commissaire Corona Pedro Facon" et La Libre, quant à elle parle de l’info qui est tombée hier ou l’on nous informait que :" les personnes qui n’ont pas de symptômes ne pourront plus être testées."

La revue de presse, c’est tous les jours de la semaine à 8h30 dans Le 8/9 en radio sur VivaCité et en télé sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK