Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Alexandre Mazoyer, rédacteur en chef de The Voice Belgique : "C’est le programme le plus bienveillant qui soit"

Alexandre Mazoyer, rédacteur en chef de The Voice Belgique était l’invité du 8/9. Il nous dévoile les secrets et coulisses de l’émission qui se poursuit ce mardi 16 février, dès 20h20 sur la Une avec le deuxième épisode des Duels.

Alexandre Mazoyer est un fin connaisseur de la télévision. Fort d’une expérience sur les plateaux d’émissions françaises telles que Danse avec les Stars, La Nouvelle Star, Secret Story ou encore Top Chef, le journaliste se confie sur son parcours dans The Voice Belgique.

Ce matin, il nous fait part de son rôle de rédacteur en chef et nous en dit un peu plus sur les coulisses du télécrochet.

Le second épisode des Duels de The Voice Belgique, c’est ce mardi 16 février dès 20h20 sur La Une.

Etre rédacteur en chef sur The Voice

Métier de l’ombre parmi tant d’autres, le rédacteur en chef et son équipe se chargent entre autres des histoires à raconter sur les talents ou encore des interviews qui entrecoupent les prestations : "C’est assez simple. Dès que ça ne chante pas dans l’émission, c’est l’équipe de rédaction qui est là pour présenter les talents, les coachs. On prépare des sujets. Je travaille aussi avec Maureen Louys pour ses textes, les voix off, les présentations des lives, etc. On s'entend très bien, elle a beaucoup d'humour", explique Alexandre Mazoyer.


►►► À lire aussi : Tout en simplicité, Pierre Lizée livre un doux moment sur le titre "In Your Likeness" de Woodkid


Le rédacteur en chef est amené à présenter les talents de la meilleure manière qui soit : "Il faut que ça leur plaise et que ça leur ressemble", continue-t-il, "on discute en amont de ce qui va le mieux les représenter à l’antenne".

Pas de traitement de faveur

Alexandre Mazoyer connaît donc très bien les talents de cette nouvelle saison. Avec son équipe, le travail s’opère déjà au moment des premiers castings : "On s’attache forcément aux talents parce qu’on les rencontre dès le début de l'aventure. Après, on essaye de les mettre tous en valeur du mieux possible, il n’y a pas de mise en avant particulière de l’un par rapport à l’autre", rapporte-t-il.

Il peut arriver qu’un talent soit meilleur qu’un autre en interview parce qu’il sort plus facilement des punchlines. Mais au final, tout ça se règle sur le ring

Coaching de coachs

Outre les talents, Alexandre doit aussi veiller à la bonne entente des coachs entre eux. Pour maintenir l’ambiance entre le passage de deux talents lors des enregistrements de l’émission, il n’hésite pas à organiser des petits blinds, des imitations, etc. Bref, de quoi divertir Typh Barrow, BJ Scott, Henri PFR et Loïc Nottet : "On est là aussi pour que les coachs se sentent à l’aise, qu’il y ait une bonne entente entre eux. Donc, s’ils rigolent entre le passage de deux talents, c’est évidemment mieux que d’être sur son téléphone", précise-t-il.

A la question de Cyril Detaeye "quelle est l’émission la plus chouette à laquelle vous avez contribué ?", le rédac' chef est catégorique : "Sincèrement, The Voice Belgique, parce que c’est la première émission sur laquelle j’ai travaillé en Belgique. Je suis Français, mais quand je suis arrivé ici, j’ai découvert une manière plus décontractée de faire de la télé et The Voice, c’est le programme le plus bienveillant qui soit", conclut-il.

Quels talents passeront à l’étape ultime des live ? Réponses ce soir dès 20h20 sur la Une.

2 images
© Ingrid Otto

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK