Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Adoptez la sagesse espiègle avec ces histoires de Nasredin contées par Ilios Kotsou et Matthieu Ricard

Le docteur en psychologie belge Ilios Kotsou et le moine bouddhiste tibétain Matthieu Ricard étaient les invités du 8/9 pour leur livre Les folles histoires du sage Nasredin, qui incitent à la réflexion à travers l’espièglerie.

Depuis le 13ème siècle, les histoires du sage Nasredin ont voyagé à travers le monde et le temps, de la Turquie à la Mongolie, tout comme en Inde ou en Iran.

Dans cet ouvrage, Ilios Kotsou et Matthieu Ricard sélectionnent leurs récits préférés dans le but de nous guider dans notre quotidien. Ces histoires pleines d’humour poussent à la réflexion. Le sage Nasredin ose critiquer le pouvoir et mettre en scène ses nombreuses faiblesses.

Comment changer de regard ? Comment être authentique ? Agir de façon juste ?

Le symbole de la sagesse impertinente

On ne sait pas si le sage Nasredin a réellement existé mais ce n’est pas le point le plus important selon Ilios Kotsou. Celui-ci apparaît surtout comme un symbole. "Il représente la résistance à toute forme de bêtise, à l’esprit conformiste. Il est la représentation de l’esprit espiègle et la sagesse impertinente" résume ainsi le docteur en psychologie.

Elles sont peut-être moins répandues en Belgique et pourtant les histoires de Nasredin ont été diffusées dans le monde entier. Matthieu Ricard les a par exemple entendues la première fois à 16 ans d’un ami irakien avant d’en écouter d’autres en Inde. Si ces histoires datent de plusieurs siècles, elles restent intemporelles selon lui. Le sage d’origine turque pointe entre autres que les hommes possèdent de nombreuses connaissances mais qu’elles "ne sont pas très utiles pour résoudre les problèmes du quotidien".

En guise d’exemple, le moine tibétain conte cette histoire de Nasredin au 8/9 : il rame un jour avec un grammairien et fait une faute de grammaire. Ce dernier, étonné que Nasredin n’ait jamais appris cette discipline, le corrige en lui lançant : 'Vous avez perdu la moitié de votre vie'. Un peu plus loin, c’est Nasredin qui demande au grammairien s’il a appris à nager. Celui-ci répond négativement. Le sage lui rétorque alors : 'Vous avez perdu toute votre vie car le bateau coule'.

Un livre audio fruit d’une belle amitié

Le livre Les folles histoires du sage Nasredin comprend de nombreuses explications et divers dessins pour illustrer et décortiquer ces récits humoristiques ainsi qu’un CD pour les entendre.

Ilios Kotsou explique les raisons de cette variation de supports : "On dit qu’une image vaut mille mots et donc un conte de Nasredin cela vaut beaucoup d’histoires de sagesse".


►►► À lire aussi : Jérémy Frérot : "Mon premier confinement, j’ai écrit un album, ouvert un bar à vins et fait un enfant"


Ce livre est aussi une histoire d’amitié entre les deux auteurs. Il y a 12 ans, le psychologue introduit chaque intervenant d’une conférence, dont Matthieu Ricard, par une histoire de Nasredin. "Il a beaucoup ri et on s’est rendu compte qu’on était tous deux passionnés du personnage. Au fur et à mesure des années, nous nous sommes partagé les histoires et nous avons beaucoup ri en les enregistrant" précise-t-il. Les deux hommes souhaitaient d’abord en faire un enregistrement et celui-ci s’est transformé en livre de sagesse regroupant différentes thématiques.

Le moine tibétain, outre l’aspect humoristique de ces histoires, insiste sur la réflexion qu’elles apportent et qui l’ont touché : "Ce sont des histoires toujours surprenantes, parfois sur notre propre identité".

De l’humour et de la réflexion

Matthieu Ricard estime que ces histoires guideront notre réflexion sur notre quotidien.

"Il traite de sujets sérieux mais sans se prendre au sérieux, (en utilisant) l’humour souvent dans des situations pas si tragiques […] Parfois on en fait tout un plat et là l’humour allège les situations. Ce n’est pas un humour, comme on voit souvent dans les émissions de télévision où on met la personne par terre, qui est mesquin et méprisant. C’est un humour qui allège les situations pseudo-tragiques, qui permet de reprendre les choses avec légèreté tout en faisant ce qu’il faut pour soulager la souffrance, sans pour autant faire des drames invraisemblables" déclare-t-il.

Ilios Kotsou illustre ces propos avec cette histoire de Nasredin enfant : "Un fakir arrive à son village et veut donner une leçon au jeune sage. Il allume une bougie et dit : 'Toi qui sais tout, dis-moi d’où vient la flamme de cette bougie'. Nasredin sans se laisser démonter souffle la bougie et répond : 'Et toi fakir, dis-moi où la flamme s’en est-elle allée'". Nasredin souligne ainsi qu'un point de vue ne représente pas grand-chose et que changer de regard "est essentiel si on veut avancer dans la vie de manière plus ouverte et solidaire" explique le spécialiste de l’intelligence émotionnelle et de la psychologie du bonheur.

L’importance de la méditation

Le livre d’Ilios Kotsou et de Matthieu Ricard ne se présente pas comme la panacée universelle. Il incite surtout à la réflexion.

Plutôt qu’un livre de sagesse, moralisateur, qui dit à chacun comment faire et vivre sa vie, c’est un livre qui questionne nos croyances, nos préjugés et enfermements et peut-être la sagesse pourra naître en nous.

Le psychologue enseigne aussi la méditation, un entraînement de l’esprit que connaît très bien le moine tibétain. "On s’est aperçu en neuroscience que la méditation changeait votre cerveau fonctionnellement et structurellement avec le temps ce qui fait que quand on apprend à jouer du piano, à lire, à écrire, on peut aussi cultiver notre altruisme, bienveillance, résilience, équilibre émotionnel pour devenir une meilleure personne au service de la société. C’est plutôt une bonne chose" se réjouit-il.

Et pourquoi pas méditer tout en s’amusant avec ces histoires de Nasredin ?

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK