Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Aaron, nouveau venu du 8/9 continue, revisite "E Viva Mexico" pour le match des Diables face à l’Italie

Aaron a fait ses premiers pas dans Le 8-9 continue avec un premier défi réussi : reprendre E Viva Mexico du Grand Jojo en adaptant les paroles à la prochaine rencontre de la Belgique face à l’Italie.

Tout l’été sur VivaCité et sur La Une, retrouvez la nouvelle bande du 8/9 continue avec Cyril, Livia et Aaron. Si vous connaissez Livia pour ses chroniques et ses rires dans Le Grand Cactus et ses quelques apparitions dans Le 8/9, Super Nanas et Quoi de Neuf, vous découvrez sûrement Aaron, le 'petit nouveau' de l’équipe, fraîchement débarqué sur les antennes de la RTBF.

Il a la lourde tâche de reprendre les défis donnés par Cyril dans Le 8/9 qu’il doit relever quelques minutes plus tard dans Le 8/9 continue, et s’est donc lancé dans le premier challenge de la saison, qui, Euro oblige, a pris un accent footballistique !

Une chanson conviviale et taquine

Nos Diables Rouges, après leur qualification acquise dans la douleur face au Portugal pour les quarts de finale, défieront la Nazionale de Roberto Mancini. Un duel qui revêt une saveur particulière tant les liens entre les deux pays sont forts, notamment en raison de l’immigration italienne en Belgique, survenue avec les 'Accords charbon' au lendemain de la Seconde Guerre, un événement dont la RTBF a récemment commémoré le 75e anniversaire.

Le 8/9 continue lance déjà les hostilités entre les deux nations quatre jours avant la rencontre : Cyril a invité Aaron à revisiter le célèbre hymne du Grand Jojo E Viva Mexico de 1986 mais adapté au match contre l’Italie.

Et notre nouveau chroniqueur a relevé le défi ! Découvrez cette chanson conviviale et dans laquelle il n’a pas manqué de taquiner la Squadra Azzura si chère à sa nouvelle collègue, Livia. La chroniqueuse est en effet d’origine italienne – elle a d’ailleurs participé à un clip sur ses racines avec d’autres italo-belges pour commémorer l’immigration italienne dans le plat pays - et fervente supportrice de l’équipe quatre fois championne du monde et une fois championne d’Europe.

Cet hymne réalisé en quelques dizaines de minutes arrive quelques jours après Allez les Diables de Pablo Andres, dont le refrain a créé un véritable buzz sur les réseaux sociaux.

Les paroles de "Et nous v’là à l’Euro"

Depuis que les autres pays savent qu’on s’amène à l’Euro,
Dans les coulisses, on dit que pour nous battre faut s’lever tôt
Ils savent qu’on est très fort et rapide comme Ronaldinho
Et que sur le terrain, on va plus vite qu’les escargots
Quand on shoote sur la balle, plus d’Italien pour nous stopper (hum hum)
Attention les copains, ils vont pleurer comme des bébés
Les supporters sont là par milliers devant la télé
Allez les gars, courage ce soir c’est spaghettis au dîner !
Et nous v’là à l’Euro
On va gagner l’Euro
Les p’tits Belges, les p’tits Belges ils sont à l’Euro !
Ciao, Ciao les Italos, les Italos, on vous dit ciao (bis)
Ciao, Ciao les Italos, et on s’reverra au bistro !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK