Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Retour sur la rencontre Ecosse - Belgique

Retour sur la rencontre Ecosse - Belgique
2 images
Retour sur la rencontre Ecosse - Belgique - © Tous droits réservés

Tous les lundis dans le "8-9", Thierry Luthers fait le point sur l'actualité sportive du weekend. Ce matin, Thierry Luthers revient sur le match des Belges en Ecosse.

On connaissait la "ballade irlandaise" de Bourvil, voici la ballade écossaise des Diables Rouges. Sans forcer leur talent, profitant avec un réalisme implacable des erreurs adverses, ils se sont imposés 0-4 dans une enceinte de l’Hampden Park qui, décidément, leur réussit bien ces dernières années.

La marque "Belgium" est de plus en plus respectée et il suffisait, pour s’en convaincre encore un peu plus, de voir le nombre de jeunes écossais arborant le maillot des Diables ou encore l’ovation réservée par tout le public lors de la sortie d’Eden Hazard après son but en début de seconde période. Pour le reste, le public de Glasgow, pas très nombreux, a été assez discret et ce sont les 500 supporters belges qui ont mis l’ambiance, hommages répétés à la "chenille" de la Bande à Basile à l’appui.

Question foot, Roberto Martinez en a profité pour tester trois de ses quatre nouvelles recrues, seul Leandro Trossard n’ayant pas reçu de temps de jeu. Timothy Castagne s’est plutôt bien débrouillé au cours des 45 minutes initiales. Le doute n’est plus permis : il s’imposera, à court terme, comme la doublure idéale de Thomas Meunier. Hans Vanaken s’est fondu sans difficulté dans le collectif alors que Birger Verstraete a eu vraiment trop peu de temps de jeu pour se forger une opinion…

On a aimé aussi l’association inédite Mousa Dembélé - Youri Tielemans dans l’entre-jeu. Là aussi, le coach avait innové. 

Eden Hazard continue à prester à un niveau aussi brillant que ces derniers mois, Romelu Lukaku a inscrit son… 41ème but pour le compte des Diables. Une efficacité redoutable donc mais il y a mieux encore en la personne de Michy Batshuayi. Avec ses 10 buts en 20 rencontres, l’attaquant de Valence a inscrit en réalité un but toutes les 70 minutes, un ratio minutes jouées/buts inscrits réellement exceptionnel. Hier, Michy a eu trois balles de but : deux au fond et une dans le petit filet…

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK